in

Cameroun : Des hommes politiques s’insurgent contre l’organisation des élections régionales sans vider le contentieux des élections municipales

urne vote

Le Président de la République a signé le mercredi 2 septembre 2020 le décret fixant le nombre de Délégués par Département et le nombre de Représentants du Commandement traditionnel.


urne vote
Urne de vote – DR

Quelques jours après, certains hommes politiques se prononcent sur cette actualité sur les réseaux sociaux. C’est le cas de Serge Espoir Matomba qui trouve que le gouvernement veut organiser les élections sans vider le contentieux électoral des dernières élections municipales du 9 février 2020. « Le contentieux électoral des dernières élections municipales n’étant pas entièrement vidé ?qui donc élira les conseillers régionaux à venir ? Les actuels conseillers municipaux dont la légalité et la légitimité continuent d’être contestées dans les tribunaux ou pas ? », s’interroge le grand conseiller à la Mairie de Ville de Douala sur son compte twitter le lundi 7 septembre 2020.

{source}<blockquote class=”twitter-tweet”><p lang=”fr” dir=”ltr”>Le contentieux électoral des dernières élections municipales n&#39;étant pas entièrement vidé ?qui donc élira les conseillers régionaux à venir ?Les actuels conseillers municipaux dont la légalité et la légitimité continuent d&#39;être contestées dans les tribunaux ou pas ? <a href=”https://t.co/0ZPTQTeNuA”>pic.twitter.com/0ZPTQTeNuA</a></p>&mdash; Serge Espoir Matomba (@S_EspoirMatomba) <a href=”https://twitter.com/S_EspoirMatomba/status/1302878684039258113?ref_src=twsrc%5Etfw”>September 7, 2020</a></blockquote> <script async src=”https://platform.twitter.com/widgets.js” charset=”utf-8″></script>{/source}

Bien avant lui, l’homme politique et hommes d’affaires Franck Hubert Ateba a posé le même problème et annonce qu’il sera obligé de saisir la justice le moment venu. « Si l’élection régionale se déroule alors que plusieurs communes n’ont pas de conseillers municipaux légitimes ni légaux, alors c’est encore la justice qui sera solliciter pour trancher. Elle peut toujours trahir le peuple, mais lorsqu’on est républicain, c’est l’unique recours pour exiger justice! En tout cas, à Elig-Mfomo le PDC compte revendiquer son bon droit, donc son conseiller départemental ; le tout premier de notre histoire », a écrit le président du PDC sur Facebook le jeudi 3 septembre 2020.

C’est la première de l’histoire au Cameroun qu’on organisera les élections régionales. La promesse avait été faite par Paul Biya du bureau de vote le 9 février 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Gaouuw

    Cameroun : Un président de club de football assassiné à son domicile

    NOSO cRISE

    Cameroun : Un autre « général » sécessionniste neutralisé au Sud-Ouest