in

Cameroun : Des cadres du SDF rendent visite à Maurice Kamto !

Kaman

Le Pr Maurice Kamto les a reçus à sa résidence au quartier santa Barbara à Yaoundé le 14 décembre 2020.

Kaman
Maurice Kamto au milieu des cadres du SDF (c) Droits réservés 

L’honorable Jean-Michel Nintcheu, membre du bureau du National Exécutive Commity(NEC) du parti de la balance et le président régional du Social Democratic Front(SDF) pour la région du Centre, Emmanuel Ntonga, ont rendu une visite de courtoisie au président national du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun(MRC) hier.

L’on se rappelle que pendant près de trois mois, le leader du MRC n’avait plus été libre de tout mouvement. Assigné à résidence depuis le 21 septembre 2020, veille de la « Marche pacifique » qu’il avait initiée, l’avocat international n’avait été « libéré » que 78 jours après.

Pour approfondir :   Hervé Emmanuel Nkom : « Ce n'est pas le bulletin unique qui a permis à Samuel Eto'o de gagner les élections à la Fecafoot»

Le 8 décembre 2020, Le gouvernement en place avait levé le blocus au domicile du candidat proclamé 2ème à la présidentielle du 7 octobre 2018 : « Le gouvernement porte par ailleurs à la connaissance de l’opinion qu’avec la tenue effective des élections régionales et le calme qui règne dans le pays, il a été décidé du réajustement des mesures prises pour mettre en échec le mouvement insurrectionnel lancé par le MRC le 22 septembre 2020 », pouvait-on lire dans le communiqué.

Toute chose qui n’empêche pas Maurice Kamto de rester fidèle à sa critique : « Quand dans le communiqué d’un gouvernement il est dit que l’on peut arrêter et maintenir en détention un citoyen camerounais parce qu’on estime qu’il représente une menace pour la société, pas une menace à l’ordre public et vous sautez par-dessus vous dites que le gouvernement veut faire de l’apaisement ? Vous ne voyez pas que c’est la voie ouverte au totalitarisme ? Qui c’est qui apprécie si vous constituez une menace pour la société ? C’est en lisant dans votre tête et dans vos pensées ? », a-t-il dénoncé au cours de son émission sur les antennes du média Afrik Inform le 12 décembre dernier.

Pour approfondir :   Opinion - Réapparition du président Paul Biya : Benjamin Zebaze critique violemment les partisans du RDPC


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vamoulke

50ème comparution d’Amadou Vamoulké : RSF estime que « tout semble mis en œuvre pour qu’il meurt à petit feu en prison »

Kumson

L’OCHA-Cameroun comptabilise près de 700 attaques en octobre 2020