in

Cameroun/Crise anglophone: Le Président ambazonien, accusé d’avoir détourné 250 millions FCFA à AES-Sonel avant son exil

Cameroun/Crise anglophone: Le Président ambazonien, accusé d’avoir détourné 250 millions FCFA à AES-Sonel avant son exil

Le journal Repères, en kiosque ce mercredi 4 octobre 2017 rapporte que Ayuk Julius Tabe, le président ambazonien, avait détourné 250 millions de FCFA à AES-Sonel.


Cameroun/Crise anglophone: Le Président ambazonien, accusé d’avoir détourné 250 millions FCFA à AES-Sonel avant son exil
Au centre, Ayuk Julius Tabe, le président ambazonien – DR

Selon le journal, L’ancien cadre de la société d’électricité avait été licencié en 2006, pour «faute lourde» et s’est par la suite installé au Nigéria. Il se serait par la suite exilé aux États-Unis d’Amérique avec son complice, un certain Gordon, après avoir détourné dans les caisses de l’entreprise, environ 250 millions de FCFA chacun.

Ayuk Julius Tabe a travaillé pendant 12 ans À AES-Sonel, rajoute le journal Repères qui précise qu’ il était l’un des premiers administrateurs de réseaux de l’entreprise au début des années 90, chargé de concevoir les logiciels pour les systèmes de facturation et la gestion de la relation client, les ressources humaines, la gestion du rapprochement bancaire et la maintenance technique et l’évaluation. C’est à partir de ce poste stratégique qu’il aurait orchestré «toutes les manipulations possibles».

Ayant entamé sa carrière en 1992 dans la distribution d’électricité où il a travaillé comme développeur de logiciels, en 2002, il a été promu en tant que l’un des dirigeants régionaux de l’entreprise

En 2006 après son licenciement et installation au Nigéria, il va travailler pour Cisco Systems où il a dirigé les Networking Academies de la société pour les 23 pays d’Afrique de l’Ouest et du Centre, de la Mauritanie au Nord vers la République démocratique du Congo dans le Sud, indique Le site de l’American University of Nigeria, www.aun.edu.ng,  et repris par Repere.  À ce titre, il a supervisé des programmes de formation aux certifications Cisco tels que CCNA, CCNP, sans fil, vidéo, sécurité, etc. Des compétences qui prédisposent à la manipulation des comptes et des mots de passe dans une entreprise, le concerné étant un as en la matière pour avoir obtenu une maîtrise en génie de contrôle de l’Université de Sheffield au Royaume-Uni en 1989, un an après son baccalauréat en informatique et en mathématiques de l’Université Keele au Royaume-Uni.

Depuis les États-Unis, où il s’est installé Ayuk Julius Tabe, est l’un des principaux activistes dans le cadre de la crise Anglophone qui secoue le Cameroun

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Un Camerounais arrêté au Mali dans une affaire de cyber-arnaque

    Un Camerounais arrêté au Mali dans une affaire de cyber-arnaque

    Cameroun/Crise Anglophone : Une mère écrit à son fils sécessionniste

    Cameroun/Crise Anglophone : Une mère écrit à son fils sécessionniste