in

Cameroun : Camair-co lourdement endettée auprès de Tradex SA

CAMER co etoile du camair

C’est ce que nous révèle le journal EcoMatin dans son édition de ce jeudi 13 juin 2019


CAMER co etoile du camair
Camair-co (c) Droits réservés

5,5 milliards de FCFA, c’est la taille de l’enveloppe des arriérés de paiement des approvisionnements en carburant de la compagnie aérienne nationale auprès de l’entreprise de distribution des produits pétroliers Tradex SA, indique EcoMatin.

Selon le récit de notre confrère, cette importante somme qui ne se trouve pas dans les caisses de la compagnie nationale camerounaise commence à ressembler à une épée de Damoclès sur la tête de l’entreprise Tradex « Cette dette qui commence a sérieusement brouillé les stratégies de croissance de Tradex provient de l’ère Jean Paul Nana Sandjo. Ernest Dikoum, son successeur au poste de Directeur général étant le seul qui n’a pas laissé d’ardoise à Tradex », renseigne EcoMatin.

Le 27 mai 2019, la Cameroon Airlines Corporation (Camair co) a eu à sa tête, une nouvelle équipe dirigeante. Jean Ernest Massena Ngalle Bibehe, le ministre des Transports cumule ce portefeuille ministériel avec celui de Président du Conseil d’administration de la compagnie aérienne camerounaise.

En remplacement de Louis Georges Njipendji devenu Directeur général. Max Constant Mvé occupe, au terme d’un Conseil d’administration, le poste de Directeur général adjoint.

Pour approfondir :   Cameroun : Des journalistes soutiennent Francis Nganou, victime d’un lynchage sur la toile par certains internautes

Parmi les premières mesures d’urgence prises par les nouveaux dirigeants, figure prioritairement la location en ACMI d’un nouvel aéronef : Un avion de marque Embraer ERJ 145 contre un déposit de 171 843 750 FCFA.

Avec le nouvel aéronef, Camair-co peut sereinement envisager la reprise optimale de ses vols locaux, en attendant une éventuelle mise en service d’autres avions.

Malgré ce réajustement en ressources humaines, la compagnie aérienne camerounaise continue pourtant de tomber sur une lourde dette fournisseur.

Approchée par EcoMatin, une source interne confie : « Entre autres, celle due à la société Tradex SA, entreprise qui approvisionne Camair-co en carburéacteur Jet A1, kérosène destiné aux avions. La dette cantonnée due par la compagnie aérienne à l’entreprise de distribution des produits pétroliers est de 5,5 milliards de FCFA ».

À en croire la même source dans les colonnes du journal, « Camair-co a arrêté de payer ses approvisionnements en carburant sous l’ex-Directeur général Nana Sandjo en 2016. Jusqu’à Mbotto Edimo, Camair-co payait en négociant toutefois la ligne de crédit à la hausse ».

Pour approfondir :   Maurice Kamto sur France 24 : « Cette séquestration nous met dans une situation difficile »

La relation Camair co-Tradex s’est toutefois stabilisée avec l’arrivée d’Ernest Dikoum, successeur de Jean Paul Nana Sandjo : « avec Ernest Dikoum, la Camair-co a réussi à stabiliser la dette ancienne. Mais surtout a été ramenée à un paiement cash des approvisionnements courants », indique une source proche du dossier, à nos confrères. Mais la situation financière catastrophique de Camair co a fini par avoir raison de ce dernier.

Cinq jours après le débarquement d’Ernest Dikoum, notamment le 22 mai 2019, l’État du Cameroun a autorisé le déblocage d’une enveloppe équivalente à 1,5 milliard de FCFA. « Une partie de cet argent, pourrait servir à diminuer la dette colossale de la Camair-co à l’endroit de son partenaire Tradex SA qui, faute de paiement, pourrait se voir obligé de suspendre son approvisionnement au profit de la compagnie aérienne », apprend-on.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etoo Milla

Cameroun : Samuel Eto’o et Roger Milla sont dans le top 3 du classement des meilleurs joueurs africains de l’histoire

lac municipal

Cameroun : Découverte d’un corps sans vie dans les eaux du lac municipal de Yaoundé