in

Cabral Libii : « C’est le peuple camerounais qui a payé ma caution en 2018 »

mini jad20201208 ass cameroun cabral libii 640x320 1607675368

Le président national du Parti camerounais pour la réconciliation nationale (PCRN) a fait cette déclaration le dimanche 23 octobre 2022 sur STV dans Face à l’actu, où il a été l’invité de Dipita Tongo.

Avant son passage, Me Lavoisier Tsapi a été l’invité de Club d’élites su Vision 4, présenté par Bruno Bidjang. Au sujet du financement de la campagne de Cabral Libii à la présidentielle de 2018, le cadre du SDF affirme que « le secrétaire général du RDPC a indiqué que c’est le RDPC qui a payé la caution de Cabral Libii, j’attendais de voir un démenti consistant je ne l’ai pas vu ». « Nous savons bien le petit jeu que Cabral Libii a fait pour obtenir sa caution. Nous savons qui a payé la caution de Cabral Libii à la présidentielle de 2018 : C’est le secrétaire général du RDPC et c’est Maître Christian Ntimbane qui était l’intermédiaire. Je peux le prouver à tout moment », a déclaré Max Wabo (MRC) dans 7HEBDO sur Stv.

Joseph Kankeu, communicant du RDPC a refuté l’information. « Le secrétaire général du RDPC n’a jamais financé le candidat du PCRN à l’élection de 2018, en privé comme en public », répond-il à son copanéliste Lavoisier Tsapi.

En soirée sur STV, le leader du Pcrn répond à Max Wabo et Lavoisier Tsapi. Il dit que c’est le peuple qui a payé sa caution et il en est reconnaissant. « C’est le peuple camerounais qui a payé ma caution en 2018, et je lui serai éternellement reconnaissant », déclare le député de la nation.

Au cours du programme Club d’élites, Lavoisier Tsapi pense le 3e à la présidentielle de 2018 est un opposant fabriqué. C’est le travail du pouvoir en place en Afrique « Partout ailleurs, le pouvoir en place fabrique de faux opposants pour infiltrer la vraie opposition », déclare-t-il. « Cabral libii n’a pas encore fait ses preuves comme opposant nationaliste », ajoute-t-il.

Lavoisier Tsapi du SDF dans Club d’élites sur Vision 4 affirme que « l’opposition arrivera à un candidat unique en 2025 ».

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les Unes en kiosque 3

Cameroun : La revue de presse du lundi 24 octobre 2022

Kamto Cabral 1

Cabral Libii : « C’est pourtant moi normalement qui devrait refuser de débattre avec le président d’un parti qui n’a pas d’élu»