in

Cabral Libii : « Aujourd’hui quand on parle du Cameroun, on ne pense plus à Paul Biya »

L’acteur politique a fait cette déclaration sur Canal 2 international, le mardi 19 décembre 2023, comme l’a noté Lebledparle.com.

jad20220311 ass cameroun cabrallibii 1256x628 1647006353

Mutualisation de l’opposition

Cabral Libii dit que son parti de l’opposition n’est pas contre la mutualisation, mais il faut que cela passe par les primaires de l’opposition. « Nous au PCRN, nous pensons qu’on peut mutualiser les forces de l’opposition. Nous militons pour des primaires, où sera désigné un candidat consensuel », déclare le député de la nation dans l’Interview Exclusive sur Canal 2 International.

Ce que doit faire Paul Biya

L’homme politique estime que l’actuel locataire d’Etoudi est un homme du passé et qu’il doit laisser le pays là où il a trouvé. « Aujourd’hui quand on parle du Cameroun, on ne pense plus à Paul Biya. Peut-être d’un autre Biya, mais plus de Paul Biya, et il a intérêt de laisser le pays dans l’état où il l’a trouvé », pense Cabral Libii dans l’Interview Exclusive sur Canal 2 International.

Pour approfondir :   André Luther Meka : « Paul Biya a mis la liberté d'expression très haute »

« Dans ce pays, il y’a encore deux corps qui peuvent sauver la situation. Celui de la justice et des militaires. Si la justice ne fait pas son travail, peut-être il reviendra en dernier ressort aux militaires de le faire », affirme Cabral Libii dans l’Interview Exclusive sur Canal 2 International.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rigobert Song lions

Siméon Roland Ekodo Mveng : « cette liste élargie de 50 joueurs trahit un manque de sérieux du coach »

Hongla 22

Les grands absents de la liste de la liste élargie de Rigobert Song pour la CAN 2023