in

Bilan provisoire de l’accident de la circulation survenu à Ndikinimeki sur la nationale N°4

Dans la nuit du samedi 26 à dimanche 27 décembre 2020, s’est produit à Ndikinimeki, dans le département du Mbam-et Inou, région du Centre, un accident dont le bilan provisoire évoqué le préfet dudit département fait état de 38 morts et une quarantaine de blessés.

 

Image de l’incident (c) Droits réservés

 

 

Un bus de transport en commun parti de Bafoussam dans la région de l’Ouest, pour la capitale politique Yaoundé a violemment percuté un camion et a perdu le contrôle avant de se retrouver dans un ravin.

Selon le ministre des Transports, Jean Ernest Ngalle Bibehe présent sur les lieux, au moins 30 personnes non-identifiées ont laissé leurs vies dans cet incident. Certains médias locaux quant à eux, parlent d’au moins 52 morts. Les victimes ont été transportées dans les centres de santé environnants.

Pour approfondir :   Douala : le bilan de l’effondrement de l’immeuble explose et rentre tristement dans l’histoire

Des sources à lebledparle.com, le bilan pourrait s’alourdir dans la mesure où les recherches conjointement menées par les populations riverraines et les forces spécialisées se poursuivent.

Les premiers éléments d’enquêtes de la gendarmerie de Ndikinimeki renseignent que l’accident aurait causé par « un excès de vitesse et l’imprudence » des conducteurs impliqués.

Les autorités locales, le ministre des Transports ainsi que quelques membres du gouvernement ont été dépêchés par le Premier ministre, sur le lieu du drame « pour évaluer les dégâts de ce grave accident de circulation routière ».

Pour approfondir :   FECAFOOT : Sanction historique contre Stade FC de Bertoua

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cameroon election security

Crises anglophones : Des séparatistes tuent deux civils dans un affrontements le jour de Noël

rey

Cameroun : A la suite de l’hécatombe de Ndikinimeki, SM Ibrahim Mbombo Njoya suspend les travaux de la porte d’entrée de Foumban