in

Baudelaire Kemajou à Jean Ernest Ngallè Bibehe : « quelle est la durée d’établissement d’une carte grise »

Jean Ernest MNB

L’obtention d’une carte grise au ministère des transports relève d’un parcours de combattant. Exaspéré par cette situation, le camerounais Baudelaire Kemajou adresse une correspondance au ministre des transports, Jean Ernest Massena Ngallè Bibehe au sujet de la durée de délivrance d’une carte grise.


Jean Ernest MNB
Jean Ernest Massena Ngallè Bibehe – DR

Ci-dessous, l’intégralité de la Correspondance à Monsieur le Ministre des Transports

Pourquoi nos dossiers sont toujours “en cours de traitement dans vos services au bureau des transports”

Le gouvernement avait raison à travers  la Direction générale des Impôts de faire payer les taxes d’immatriculation aux postes de trésor des impôts et non plus dans les services des bureaux de transports. Cette innovation a contribué à une croissance exponentielle  de la fiscalité liée aux transports. Ce système mis en place depuis la centralisation des impôts  sur les véhicules mis en circulation au Cameroun a engendré un nombre de blocages instaurés par vos agents au Bureau des transports de Yaoundé à CORON et dans d’autres régions du Pays.

Aujourd’hui  on paye tout aux impôts et ce n’est que les reçus qu’on amène au Transport pour  établir ou renouveler sa carte grise, Permis, Capacité, etc… Or Avant on payait tout au Transport et cela était l’occasion pour vos Agents de marchander sur  la taxe sur la  valeur administrative du véhicule. Les agents du Transports pouvaient  faire payer moins en faisant apparaitre un nombre de chevaux sur la carte grise qui ne correspondait pas à la réalité. Aujourd’hui la mercuriale des Impôts est non négociable, à chaque type de véhicule correspond un nombre de chevaux adossés à un montant imposable.

Pour paralyser ce processus, les agents du Transport on crée des goulots d’étranglement ou vous pouvez attendre en moyenne 6 à 7 mois  pour renouveler ou  obtenir une carte grise ou d’autres pièces dont ils ont la responsabilité de délivrance.  Leur mode opératoire est connu, Il vous  entraine dans un processus interminable de renouvellement du récépissé du certificat d’immatriculation en attente de la carte grise.  Si vous Payez  au moins 15000F, ils vous sortent en expresse votre carte alors qu’ils venaient de mentionner sur votre récépissé le mot «  en cours de traitement ».  Pourtant tous les bureaux sont pourtant dans un même immeuble et  dossier d’une carte grise  peut rester 7 mois en cours de traitement jusqu’à ce que vous payiez les dessous de table. Si vous ne payez pas les «Dossiers seront toujours en cours de traitement ». Tout est visible avec les démarcheurs qu’ils ont positionné à l’extérieur du bâtiment qui suivent les Usagers pour proposer  de vous remettre rapidement vos documents si vous payez 15000 au moins en fonction du nombre de chevaux.

Monsieur le Ministre des Transports

J’aimerai que vous nous indiquiez quelle est la durée d’établissement d’une carte grise par vos services au Bureau de Transport de Yaoundé ? Pourquoi vous  ne faites rien face à cette corruption paralysante pour  nos activités ? Est-il normale que les usagers attendent 6 à 10 mois pour renouveler une carte grise pourtant payée ? Pourquoi les dossiers sont toujours « En cours de traitement » au Bureau des Transports quand on n’a pas corrompu vos agents ?

Il ne s’agit pas Monsieur le Ministre d’une affaire personnelle, car d’autres usagers sont confrontés aux mêmes goulots que nous et les décisions que vous prendriez auront une portée générale pour rétablir l’autorité de l’Etat et la performance dans vos services.

Je vous prie de recevoir Excellence Monsieur le Ministre mes très distinguées salutations

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Owona Norbert

[Tribune] Owona Norbert est finalement mort

Seydou Motivation

Seydou Mbombo Njoya aux Lions A’ : «Vous n’avez pas à avoir honte. Vous avez déjà beaucoup donné aux Camerounais »