in

« Après la coupe du monde, je vais tourner les reins »

« Après la coupe du monde, je vais tourner les reins »
« Après la coupe du monde, je vais tourner les reins »

« Après la coupe du monde, je vais tourner les reins »

Voilà présenté le slogan de la campagne lancée par l’artiste Michael KIESSOU depuis quelques jours sur la toile notamment à travers des réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram). Ceci en vue de la sortie, le 17 juillet prochain, de son tout prochain single baptisé « Tourner Les Reins».

Le principe est simple, il suffit de poster une photo qui présente un papier format sur lequel l’internaute inscrit le message suivant «Apres la coupe du monde je vais tourner les reins #TLR17-07 ». A ce jour, des milliers d’internautes à travers la planète se sont prêtés au jeu, créant ainsi un véritable buzz sur la toile.

Le mouvement initié par Michael KIESSOU et son équipe du label Hope Music group est de plus en plus porteur. A titre illustratif le Hashtag #TLR est devenu le plus en vue actuellement dans tous les réseaux sociaux en ce qui concerne « Twittosphère » camerounaise. De plus, de nombreux acteurs du domaine culturel urbain au Cameroun et partout dans le monde ont rallié la cause du jeune artiste. Ceci en plus des Africains de la diaspora et des fans étrangers se trouvant dans les cinq continents. A la question de savoir qu’est ce qui peut expliquer un engouement pareil au tour de ce mouvement, la réponse la plus récurrente est : l’originalité du message, à en croire  les internautes qui y ont participé jusqu’à présent.

« Après la coupe du monde, je vais tourner les reins »

 

« Après la coupe du monde, je vais tourner les reins »

« Après la coupe du monde, je vais tourner les reins »

« Après la coupe du monde, je vais tourner les reins »

Interrogé au sujet de l’ampleur que prend sa campagne, Michael KIESSOU s’avoue un peu surpris : « Honnêtement en lançant cette campagne je ne m’attendais pas à une tournure aussi positive des choses. Le but pour moi était à la base, de proposer un projet au public, finalement la campagne a été portée par les fans eux-mêmes et les toutes ces personnalités qui croient au travail abattu au quotidien par mon équipe et moi. Maintenant il est important de mettre mon single Tourner les reins à la hauteur des espérances de tous les mélomanes d’ici et d’ailleurs», nous a-t-il confié.

Signalons au passage qu’il ne s’agit pas de la première fois qu’un artiste utilise le procédé du message sur un papier format pour porter un projet musical. C’était déjà le cas il y’a quelques mois, avec l’artiste Stanley Enow en vue de sa nomination aux MAM Awards et tout récemment, le jeune artiste Afro pop NUMERICA qui a également créé le buzz avant la sortie de son dernier vidéogramme : «WallayeBillaye ». Il ne reste plus qu’à espérer qu’à la lumière des propos de Michael KIESSOU, le single tourner les reins, sera à la hauteur de ce buzz créé aujourd’hui dans le milieu de la musique urbaine du continent africain.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Point de vue : le point commun entre Vieira, Marafa, Abah Abah, Fotso, Charles Metouck, etc.

    Point de vue : le point commun entre Vieira, Marafa, Abah Abah, Fotso, Charles Metouck, etc.

    Santé: la Variole fera t-elle son retour?

    Santé: la Variole fera t-elle son retour?