in

Exclu : « Tourner les Reins » 4eme Single de Michael Kiessou (Vidéo)

Kiessou partage
Partage 1er album de Michael Kiessou à venir

Kiessou partage

C’est les vacances et Michael Kiessou a décidé de nous livrer ce qui est appelé outre-mer, tube d’été. Il nous invite à tourner les reins.


L’artiste nous revient avec « Tournez les reins » (TLR) son 4eme single après « Mademoiselle » ; « Abele » et « Bennam ». Savant mélange de pop et de Benskin,  l’artiste est resté dans la même logique d’un Ben skin plus moderne comme dans le précédant single « Bennam ». Dans TLR, il est question pour le roi d’un village ici incarné par le célèbre acteur Martin Poulibé, de donner sa fille en mariage au meilleur danseur de son village. Et pour conquérir la Princesse, Michael, danseur particulier, choisit de « Tourner les reins » et remporte ainsi le défi. C’est avec beaucoup d’humour que l’on se délecte de cette histoire à l’africaine.

 

Réalisé à Ebogo, petite localité touristique située à une quinzaine de kilomètres de la ville Mbalmayo, le Clip « tournée les reins », matérialise la volonté de l’artiste Michael KIESSOU de mettre en exergue les valeurs traditionnelles et culturelles du continent africain. Le vidéoclip est réalisé par la firme audiovisuelle NS Picture considérée actuellement comme leader dans son domaine au Cameroun et même en Afrique centrale.

Pour approfondir :   Musique : Dex Willy appelle au respect des droits des artistes au Cameroun dans LSF (Vidéo)

{source}
<!– You can place html anywhere within the source tags —>

<iframe width= »400″ height= »315″ src= »http://www.youtube.com/embed/emwvo_Gy-Bc » frameborder= »0″ allowfullscreen></iframe>
<script language= »javascript » type= »text/javascript »>
    // You can place JavaScript like this
    
</script>
<?php
    // You can place PHP like this
    
?>
{/source}

                  

Bio express

 9k=

Présentationdu de TLR à la presse de Yaoundé le 17 juillet à la Place Saint Josué

 

Michael KIESSOU de son vrai nom est né un 11 Janvier dans la capitale économique du Cameroun. Originaire de la région de l’Ouest plus précisément des départements de la laMifi et du Koung Khi, il est un chanteur, auteur et interprète.

Dès l’âge de sept ans, Master « The Voice » de son patronyme est bercé par les disques de musique audio de ses parents. C’est lors des fêtes de fin d’année qu’il arpente les abords de discothèques à la redécouverte de ces chansons qu’il affectionne tant. Influencé par d’illustres artistes camerounais tels que Sam Fan Thomas, Douleur, Georges Dickson, NdediEyango, Keng Godefroy, Solo Muna et bien d’autres, il reprend leurs tubes à la maison. Débute alors l’histoire d’amour entre la musique et le jeune Michael.

Pour approfondir :   Cameroun : Le Kenyan Ngũgĩ wa Thiong'o est lauréat du Grand Prix des Mécènes 2018


C’est pendant ses études secondaires qu’il perfectionne sa voix et affute sa plume. A travers de nombreuses interprétations des musiques de R Kelly et des Backstreet Boys lors des kermesses scolaires, il conquiert ses premiers admirateurs. Son style déjà particulier séduit alors toutes les jeunes filles.

Après avoir achevé ses études supérieures, il décide de se lancer dans l’industrie musicale en collaborant avec l’artiste EdelKoula et, plus tard, le talentueux producteur Philjohn. Artiste dont l’univers musical nous fait voyager de la Soul au Rnb en passant par le concept Kwatt’nb, Michael s’exprime en langues française, anglaise et en sa langue vernaculaire.

 

Qu’en pensez-vous?

 



 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tejiozem Eric (33 ans) et Ngouadjeu Gladys (25 ans)

Société : une élève donne naissance à un triplet

Mode cre art

Mode Cré »art: le 4eme rendez-vous ce 1er Août