in

Ambam : Le festival « Mvet Oyeng » rassemble les Ekang de l’Afrique Centrale

10236

Venus de la Guinée Equatoriale, du Gabon, du Congo et bien sûr du Cameroun, près de 2.000 festivaliers vont pendant 20 jours apprécier l’hospitalité légendaire de leurs frères et sœurs Ekang de la ville d’Ambam.

10236
Le Mvet (c) Droits Reserves

Comme des aigles qui foncent sur une carcasse repérée, les peuples Ekang répondent depuis ce jour à un appel : la 2ème édition du festival « Mvet Oyeng » à Ambam.

Sous l’impulsion d’un des leurs, Hyacinthe Mba Mbo, Maire d’Ambam et promoteur du festival, le tout premier regroupant des participants venus de 4 sur les 6 pays que comporte la sous-région Afrique Centrale, ils sont venus communier, partager et pérenniser la culture des peuples Ekang.  

Préparation minutieuse digne du rang et de la qualité des festivaliers, le comité d’organisation n’a pas trouvé superflu de recourir aux avis des experts du Ministère des Relations Extérieures et de ceux du Ministère des Arts et de la Culture : pas étonnant dès lors que Sally Nyollo, artiste de renommée internationale ait été choisie comme marraine du festival.

Pour approfondir :   Cameroun : La revue de presse de ce mardi 8 octobre 2019

Et pour mettre les petits plats dans les grands, les chefs de missions diplomatiques et des organisations internationales ont été conviés pour la grande parade de la cérémonie d’ouverture officielle ce mercredi 10 juillet 2019.

Le thème du festival, « contribution des peuples Ekang au développement économique, social et culturel de l’Afrique centrale », assez évocateur quant à lui, sera certainement l’occasion non seulement de laver le linge sale en famille mais aussi de se projeter sur l’avenir surtout quand on sait que le monde est en pleine mutation et que le village planétaire a besoin de l’apport de tous ses habitants pour mieux se porter.

Pour approfondir :   Rentrée scolaire : 45 000 élèves en classes d’examen sans actes de naissance à l’Extrême-Nord

Hormis la possibilité de gouter à l’exposition de la diversité culturelle des peuples Ekang, les visiteurs attendus, 2 millions au moins, pourront aussi acheter des produits en provenance de la sous-région, au prix du pays d’origine. 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

comprimes

Cameroun : Un vaste réseau de produits pharmaceutiques contrefaits démantelé à Douala

seedorf et etoo

Cameroun : Révélations sur le jeu trouble de Samuel Eto’o et Clarence Seedorf au sein de la tanière des Lions indomptables