in

Alice Tang : « Quelle femme n’aimerait pas avoir un fils comme Cabral ? »

Libii an

Dans une tribune republiée par Cabral Libii sur Facebook, le 25 juin 2020, le Pr Alice Tang, cadre du PCRN couvre son président national d’éloges. « Quelle femme n’aimerait pas avoir un fils comme Cabral ? », s’interroge l’ancienne secrétaire général de l’université de Yaoundé 2.


Libii an
Cabral Libii – capture photo

Le député PCRN de la nation très ému par ce discours éloge dit « Merci au Pr Alice TANG ».

Lebledparle.com vous propose l’intégralité de la tribune.

« Il y a lieu de s’étonner quant à la critique des Camerounais.

Nous n’aurons jamais la même posture face au regard de l’autre.

Ce n’est pas parce que l’homme Cabral Libii est une grande personnalité aujourd’hui qu’il doit se résoudre à satisfaire chacun dans sa sensibilité. Même Dieu qui nous a créés n’arrive pas à le faire.

Pour nous qui voyons et reconnaissons une force suprahumaine dans nos vies, et en fonction de notre éducation, nous avons toujours tendance à dire merci à cet être suprahumain.

Le leader Cabral Libii ne sort pas du néant, au sens de ce qu’on entend par là en Afrique, contrairement à Paul Biya et à moi-même et bien d’autres Camerounais qui sommes des enfants de paysans.

Pour approfondir :   [Point de vue] Le leader politique et le risque de clanisation du combat politique

Cabral Libii est le fils d’un grand intellectuel, professeur des lycées, ancien proviseur .Il a dirigé le seul lycée de mon arrondissement d’origine. Cabral vient donc d’un milieu et des parents qui l’ont formé dans la noblesse. Il hérite d’une éducation de noblesse. L’éducation de noblesse n’a rien à voir avec le standing de vie. Il y a des indigents qui enfoncent leurs enfants davantage dans une éducation plébéienne parce qu’ils n’ont pas eux-mêmes reçu une bonne éducation.

Il y a des milliardaires qui donnent à leur progéniture une éducation de poubelle parce qu’ils sont des parvenus sans éducation.

La classe des nobles est rare.

Le leader a évolué dans la noblesse mais pas dans la bourgeoisie.

Il évoque sa trajectoire pour faire passer un message, le même que nous autres donnons, pas dans des tribunes aussi publiques que la sienne.

Pour approfondir :   Cameroun: Présentation ce mercredi de la nouvelle édition du livre « Pour le libéralisme communautaire » de Paul Biya

J’ai envoyé, à des amis de l’extérieur ce matin, une formule que Cabral a mis dans son tweet: C’est Dieu Qui Élève Et Qui Relève  ».Quelle poésie ! Quelle profondeur! Quelle leçon de vie?

Et l’une des choses qui me séduisent chez ce jeune en dehors de son intelligence, c’est le bon maniement de la langue française. Il manie tellement bien cette langue, mon Dieu!

C’est très séduisant pour nous qui savons ce que c’est. Il a hérité ce privilège de son père.

Quelle femme n’aimerait pas avoir un fils comme Cabral ?

Tous les jours, plusieurs de nous rendons grâce à Dieu de nous avoir donné cette étoile. »

Professeur Alice TANG


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Eneo Kmer

Cameroun : Des plaintes à n’en plus finir des habitants de Yaoundé au sujet d’Eneo (Vidéo)

35121215 Parfait

Parfait Ayissi se lâche sur le plateau de Tour d’Horizon : « Moi perfecto, les femmes me supplient pour avoir des rapports avec elles »