in

Ajara Nchout en direction de l’Espagne et de l’Atlético Madrid ?

ajara espana

Après le doublé réalisé avec son club norvégien, la lionne indomptable a annoncé son départ sur son compte Twitter et selon les déclarations du ministre de la fonction publique, la joueuse devrait rejoindre l’Atlético Madrid en Espagne.

ajara espana
Nchout Ajara (c) Droits Réservés

Meilleur buteuse de son championnat avec 10 réalisations, Ajara Nchout Njoya (53 matches,10 buts) âgée de 27 ans a décidé de quitter le championnat norvégien et le FC Valerenga pour faire avancer et réaliser un nouveau grand défi dans sa carrière.

En effet, lundi le 28 décembre 2020, la lionne a lancé un message d’adieu sur son compte Twitter à ses coéquipières du FC Valerenga ainsi que à ses dirigeants et ses nombreux fans.

Arrivé au Cameroun après une belle saison, Ajara Nchout qui a participé à plusieurs activités liées au football féminin, a également été reçu par le président de la FECAFOOT Seydou Mbombo Njoya, mais aussi par le ministre de la fonction publique, Joseph Le. C’est notamment dans un tweet que le ministre fait une déclaration d’encouragement à Ajara, mais lâche également une bombe en annonçant que cette dernière sera une joueuse de l’Atletico Madrid en Espagne.

« ?’?? ???̧? ?? ????? ??.??.???? ?’?????????????? ?? ????????, ?????? ????? ????? ??? ?’? ???́?????́ ??? ??????́?? ??’???? ? ????????́? ?????? ????? ?????? ?? ??????????? ?? ?????̀?? ???? ??? ???? ?????????. ????? ?? ????? ! ???????? ?????????? ?̀ ?’???????? ?? ?????? ??̀? ????? ?????? »

Pour approfondir :   Yvan Neyou confirme sa forme étincelante par un but, une bonne nouvelle avant la CAN

Après Gaelle Enganamouit qui est passée à Malaga ou encore Michael Aban au Betis Seville, Ajara Nchout Njoya pourrait faire aussi carrière en Espagne et dans l’un des plus beaux championnats féminins.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chan 2021 : La Mascotte « Tara » est à Douala ce 29 décembre !

Alain Dexter : «Je suis une légende, mais je ne demande pas pour autant une médaille»