in

Ahmad Ahmad déclaré éligible au poste de président de la CAF

Ahmad Ahmad déclaré éligible au poste de président de la CAF

Les résultats des délibérations tenues le 5 février 2021 par la Commission de Gouvernance au Caire en Egypte au sujet de la demande de réexamen de candidature formulée par le malgache Ahmad Ahmad font état de ce que ce dernier pourra faire acte de candidature à sa propre succession à la tête de l’instance faitière du football africain.

Ahmad Ahmad déclaré éligible au poste de président de la CAF
Ahmad Ahmad (c) Droits réservés

Le président sortant de la Confédération Africaine de Football (CAF), Ahmad Ahmad revient dans la course à la présidence de la CAF. En effet, après la suspension par le TAS de la décision de la FIFA l’interdisant d’être candidat, la Commission de la gouvernance s’est réunie le vendredi 5 février 2021 et a jugé le Malgache « éligible à la présidence de la CAF »

Deux mois et demi après avoir été destitué de son mandat de président par la Fifa, Ahmad Ahmad est de retour. Le dirigeant malgache avait reçu un premier avis favorable vendredi 29 janvier 2021, quand le TAS avait mis en place une « procédure accélérée » pour se pencher sur les accusations dont il fait l’objet, et avait suspendu provisoirement les sanctions prises par la Fifa.

{source}<blockquote class=”twitter-tweet”><p lang=”fr” dir=”ltr”>? Ahmad Ahmad est finalement déclaré éligible au poste de président de la CAF par la Commission de Gouvernance.<br>Ahmad Ahmad sera donc candidat à sa propre succession à la tête de l’instance faîtière du football africain. <a href=”https://t.co/Cqm3GX9Lwy”>pic.twitter.com/Cqm3GX9Lwy</a></p>&mdash; AllezLesLions (@AllezLesLions) <a href=”https://twitter.com/AllezLesLions/status/1358016151960363009?ref_src=twsrc%5Etfw”>February 6, 2021</a></blockquote> <script async src=”https://platform.twitter.com/widgets.js” charset=”utf-8″></script>{/source}

En date du dimanche 31 janvier, la CAF a officialisé ce que la décision du TAS laissait entendre : non seulement, Ahmad Ahmad peut mener campagne pour les prochaines élections à la présidence de la CAF, mais en plus, la suspension des sanctions entraîne son retour au poste de président de la CAF.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Celestin Djamen à propos de Survie Cameroun : « Les détournements de fonds privés ne diffèrent en rien des détournements de Fonds publics »

    Celestin Djamen à propos de Survie Cameroun : « Les détournements de fonds privés ne diffèrent en rien des détournements de Fonds publics »

    CHAN-Lions A’ : « Le fruit du bricolage et de l'improvisation » (Tribune)

    CHAN-Lions A’ : « Le fruit du bricolage et de l’improvisation » (Tribune)