in

Affaire Atangana Manda : RFI réaffirme son soutien à Alain Foka

alain foka

Tout en dénonçant les insinuations à caractère ethnique du responsable du Ministère de la communication, la direction de Radio France Internationale réaffirme sa pleine et entière confiance à son journaliste Alain Foka.


alain foka
Alain Foka – DR

C’est dans une correspondance datant du jeudi 14 mai 2020, en direction du ministre de la communication, que la Directrice de RFI a réaffirmé son indéfectible soutien au camerounais Alain Foka en service dans cette radio internationale. c’est la deuxième réponse de RFI au Mincom« Je réaffirme ici notre pleine et entière confiance à monsieur Alain Foka, qui a présenté ce magazine en se conformant aux règles d’équilibre et d’honnêteté qui prévalent sur les antennes de RFI », écrit Cécile Mégie.

Pour approfondir :   Cameroun : Où en est-on avec le procès des sept militaires qui ont assassiné femmes et enfants à l’Extrême-Nord ?

La directrice de RFI regrette l’attitude à caractère ethnique évoqué par Atangana Manada Charles dans la correspondance adressée à RFI. « Par ailleurs, nous ne saurions accepter les sous-entendus à caractère ethnique contre l’un de nos collaborateurs, tels que ceux qui ont été proférés dans un premier message qui nous a été adresse le lundi 11 mai », poursuit la directrice de RFI.

Le droit de réponse de M. Sadi est attendu le 17 mai au cours du programme Débat africain qui passe tous les dimanches sur la radio mondiale.

Pour approfondir :   Après l’émission «L’arène», Rodrigue Tongue et son invité Shanda Tomne à Couteaux tirés

Charles Atangana Manda a fait une sortie médiatique sur Canal 2 pour dire qu’il n’est pas tribaliste.

                                               


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lynda Ross

Decouverte : Lynda Ross propose son tout premier single au public national et international

Franck Essi tribune

Franck Essi : « Toute personne qui souhaite ardemment le changement de l’ordre dominant actuel, qu’il soit politique ou pas, est un opposant »