in

Accusé de détention de multiples nationalités, Joseph Antoine Bell répond à ses détracteurs : « Il faut arrêter ces enfantillages, ces mesquineries »

Jojos

Sur le plateau de Dynamic FM le 15 mai 2021, Joseph Antoine Bell a passé en revue, la question de la supposée double nationalité qui plane dans les airs depuis l’échéance électorale du 6 décembre 2020.

Jojos
Joseph Antoine Bell (c) Droits réservés

L’on se souvient qu’en 2020, l’ancien gardien de buts des Lions Indomptables du Cameroun postulait au conseil de la région du Littoral. Contre toute attente, sa candidature avait été rejetée pour, entre autres motifs, suspicion de double nationalité, pouvait-on apprendre.  

Au cours de l’interview accordée à Dynamic FM le weekend dernier, Jojo a pris pour argument, son titre de chef traditionnel pour contrer, ses détracteurs : « Vous m’avez appelé Sa Majesté, est-ce qu’un étranger peut être chef au Cameroun ? Pour être chef il ne faut pas simplement que ma communauté me désigne. Il faut que le Cameroun effectivement sorte un arrêté pour homologuer cette désignation. Le dossier d’homologation fait que vous devez démontrer que vous êtes Camerounais. Il faut arrêter ces enfantillages, ces mesquineries », a résonné le double champion d’Afrique des Nations de football.

L’ancien gardien de buts de l’Olympique de Marseille regrette que ce problème de ‘ « multiples nationalités » surgisse après qu’il a représenté et honoré le Cameroun à maintes reprises.

 « Le problème de ma nationalité vient quand j’ai fini de gagner les Coupes pour le Cameroun, d’emmener le Cameroun en Coupe du Monde, de le représenter partout. Aujourd’hui encore, je vais à la FIFA ou à la CAF c’est marqué ‘’Joseph Antoine Bell Cameroun’’. Ça, ça ne vous dérange pas», s’est étonné l’ancien coéquipier de Roger Milla avant de poursuivre : «Nul ne peut se prévaloir de sa propre turpitude. C’est-à-dire que le Cameroun qui m’a utilisé comme Camerounais n’est pas fondé, à aucun moment, que je serai moins Camerounais à un moment donné. Pour jouer en équipe nationale, vous êtes ambassadeur du Cameroun. Donc c’est le Cameroun qui vous choisit en disant :  va me représenter ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

89633645

Crise anglophone : Guerre froide entre Dion Ngute et Laurent Esso

Stv Joseph

Cameroun : De milliers d’écoliers frappent aux portes du Secondaire ce 18 mai 2021