in

Yaoundé : Un homme enceinte une fillette de 11 ans et l’oblige à avorter

quartier biyem

La petite Mégane, âgée de 11 ans résident au quartier Biyem Assi et élève en classe de 6e a été violée pendant plusieurs mois par l’ex-amant de sa maman. La révélation a été faite à la suite d’une confession de la victime à sa tante. 

quartier biyem
Image d’illustration (c) Droits réservés

En effet, Megane vie sous le poids d’un traumatisme depuis des mois. Un jour, elle va se rendre chez sa tante Yolande au quartier Nsimbock pour y passer du temps. C’est cette dernière qui fera le constat. À un interrogatoire rude, et savamment menée, la petite fille va passer aux aveux complets.

Première information, la victime confie que les faits qui durent depuis le 25 septembre 2021.

« J’étais couchée une nuit et j’ai ressenti un bras sur moi. J’ai voulu lui poser la question qu’est-ce qu’il fait ici et depuis quand il dort ici, il a bloqué ma bouche avec sa main. Il a enlevé ma jupe et à commencer à me dire qu’il m’aime et qu’il va m’épouser. En octobre de l’année passée je me suis sentie très malade et nous sommes allés à l’hôpital. C’est là qu’il m’a dit qu’on va me faire avorter et que je ne dois le dire à personne sinon elle et lui iront en prison » raconte Mégane avec un timbre vocale lourd.  

Pour approfondir :   Armand Okol demande aux Camerounais et boycotter le concert de Fally Ipupa

Sa mère très bouleversée après cette nouvelle affligeante, a dû simuler une possible réconciliation avec son ex concubin avec qui elle s’est séparée pour l’empêcher de fuir. Très content, il ne s’attendait pas à une arrestation des forces de l’ordre. Le médecin de l’hôpital où l’avortement avait été effectué a lui aussi été mis aux arrêts.  

Selon les dernières nouvelles, le bourreau connu sous le nom de « Coco » âgé de 36 ans attend son sort au tribunal. 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bang

Région de l’Ouest : Un collaborateur d’Éric Niat assassiné à Bagangté

Bakary tchiroma Issa

[Tribune] Siméon Roland Ekodo Mveng : « Un ministre de la république ne parle pas comme la doxa »