in

X-Maleya en duo avec l’américain Pharrell Williams

x malya duo
© www.journalducameroun

Il y a cinq mois, le groupe X-Meleya mettait sur le marché discographique son dernier album intitulé « Révolution ». Comme son nom l’indique, l’album, le quatrième du genre, franchit les frontières

grâce aux multiples collaborations avec les artistes d’ailleurs, comme Pit Baccardi, rappeur français d’origine camerounaise dans la chanson « Mama », le nigérian Chindinma dans « Hug », et bien d’autres encore. Cette galette musicale découvre dix tubes et compte déjà 35 000 Cd vendus. X-Maleya a fait le remix du troisième titre « Mon ex » tiré de Révolution avec l’artiste musicien nigérian J. Martins, accueilli à l’aéroport international de Douala le 14 octobre 2013 pour le tournage du vidéogramme de ladite chanson. On a enregistré une chanson ensemble et normalement on doit faire un vidéogramme. « On avait plusieurs options: il avait proposé Londres…on lui a dit qu’on a de beaux sites et des réalisateurs qu’il faut ici pour faire ce clip, c’est pour cela qu’il est là aujourd’hui », explique Roger, le leader du groupe, à l’aéroport. X-Maleya a empoché plusieurs trophées dans son domaine de compétence au Cameroun. Son souhait de l’heure est de conquérir le public mondial. Pour y arriver, le groupe multiplie des duos avec d’autres artistes de divers horizons.

Pour approfondir :   X-Maleya fête ses 10 ans en Europe en mai prochain

X-Maleya et Pharrell Williams en duo
« Je crois que dans les prochains mois, on comprendra où X-Maleya veut aller. Ce chemin-là, il faut le tracer, parce qu’en ce moment, il faut se décider, soit vous faites de la musique seulement pour vos amis de Douala, Yaoundé, Bafoussam, Ngaoundéré, etc, soit vous décidez de conquérir le monde et je crois que notre direction aujourd’hui, c’est de s’ouvrir à d’autres marchés, pas seulement rester au Cameroun, parce que l’être humain se fatigue », argumente Roger. Déjà, des exclusivités sont annoncées avec des grosses pointures de la scène mondiale. Le groupe sera en duo avec un artiste français dans la chanson « Hola Me» au mois de décembre 2013, une collaboration avec l’auteur-compositeur-interprète, rappeur, producteur et styliste américain Pharrell Williams est prévue en mars 2014. Cet album, c’est la révolution. Les gens commencent à comprendre qu’il y a quelque chose qui se passe au Cameroun et notre devoir c’est de promouvoir notre pays. C’est un challenge ! X-Maleya n’écrit pas un film, X-Maleya écrit une longue série, renchérit le groupe.

Pour approfondir :   Gabon-Cameroun : « Aimer, c'est donner... Et surtout pardonner... » Patience Dabany

Hommage à une gloire
Roger, Stee et Haïs, le trio qui constitue X-Maleya, reprennent régulièrement les chansons du feu Eboa Lotin. Il faut faire remarquer aux gens qu’avant nous, il y avait d’autres qui étaient là, et qui faisaient de très bonnes choses. Parce qu’en Afrique, on tendance à oublier qu’avant nous, il y avait des grands noms. Je souhaiterais que notre génération n’oublie pas les artistes comme Eboa Lotin. Si vous aller dans un pays comme le Congo, vous saurez que Eboa Lotin est une référence. « Révolution » de X-Maleya est un album très prisé, avec une qualité technique dirigée vers l’international.

 

{module articles_culture_plus |division}


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

smarty grand

Prix Découvertes RFI 2013 attribué au Burkinabè Smarty – Danielle Eog passe à côté

appel la candidature uzc

Urban Zone Colors lance un appel à candidature pour jeunes Speakers