in

Voici l’héritier de Lionel Messi au Barça selon Samuel Eto’o

Etoo Messi 78

Parce qu’un grand joueur s’est en repérer un autre, Samuel Eto’o voit en Ansu Fati, celui qui succédera à Lionel Messi afin de guider le Barça vers les sommets dans le futur.


Etoo Messi 78
Samuel Eto’o, Lionel Messi (c) Droits réservés
 

Etoile montante du club catalan, Ansu Fati cravache pour retrouver la forme. Blessé au ménisque, l’ailier de 18 ans espère revenir à temps pour les huitièmes de finale de Ligue des champions entre Barcelone et le PSG. Le retour du phénomène blaugrana constituerait une superbe nouvelle pour celui qui pourrait bien devenir le nouveau leader offensif de l’équipe dans les années à venir.

« Je pense que c’est le bon pour le futur, s’est enthousiasmé Samuel Eto’o, auprès de SportBible, au sujet de Fati. Ceci étant dit, je pense qu’il fait actuellement des choses incroyables et que le club a besoin de le chouchouter et de prendre soin de lui. »

A seulement 18 ans, Ansu Fati s’est immédiatement montré décisif sous le maillot du Barça. A tel point que le néo-international espagnol (4 sélections) pourrait remplacer de Lionel Messi en cas de départ de l’Argentin. Libre en juin prochain, le sextuple Ballon d’or n’a pas encore officialisé le nom de son prochain club.

Pour approfondir :   Rebecca Enonchong sur la grève des enseignants : « Vous avez décidé que c’était plus important pour les élèves de regarder les matchs que d’aller à l’école »

Mais pour son ancien coéquipier Samuel Eto’o, Ansu Fati semble être capable de marcher dans ses pas. A titre de comparaison, Messi avait 12 buts lors de ses 43 premiers matchs officiels avec le club catalan. « Espérons que ce soit Ansu Fati qui prendra la relève de Messi » a encore la légende du football camerounais », poursuit le double vainqueur de la Ligue des champions avec le FC Barcelone.

Auteur de 13 buts en 43 apparitions (5 passes décisives) avec l’équipe première du Barça, Ansu Fati se trouvait en pleine bourre avant sa grosse blessure au genou. Au point même d’envoyer Antoine Griezmann sur le banc et de susciter les convoitises de nombreux clubs à travers l’Europe.

Pour approfondir :   Un candidat à la Fécafoot se range derrière Eto’o : «La seule façon pour Samuel de perdre cette élection c’est de voir Mbombo Njoya truquer»

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le président par intérim de la CAF Constant Omari en terre camerounaise

Claude Wilfried Ekan

Wilfried Ekanga : «Camair-Co n’est qu’une compagnie terrestre où tout le monde vole, sauf les avions»