in

VIDEO : Salomon Olembé « A la CAN 2017 Ndip Tambe était mon chouchou… Je ne suis pas fou »

Olembe Trocc

Invité de l’émission Afrika Foot diffusée sur Troc Radio au Canada, l’ancien Lion indomptable est revenu sur la dernière CAN remportée par le Cameroun. L’ancien Marseillais ne tarit pas d’éloges à l’endroit de l’ancien joueur Njalla Quan.


Olembe Trocc
Salomon Oembe sur Troc radio – Capture Ecran

A quelques jours de la publication de la liste des joueurs -pour la double confrontation contre le Nigeria comptant pour les éliminatoires de la coupe du monde Russie 2018 – que lebledparle.com vous proposera, Ndip Tambe vient de recevoir un soutien de poids. L’ancien Lion indomptable Salomon Olembé vainqueur de la CAN 2000 et 2002 dit être supporteur N0 1 de Ndip et surprend ainsi beaucoup de passionnés de foot et les journalistes présents à l’antenne ce 12 Aout sur Troc Radio.

 « Pendant la dernière CAN au Gabon mon joueur était Njip Tambe, c’était mon chouchou » a déclaré Salomon Olembe lors de l’émission Africa Foot. L’ancien Lion indomptable justifie ses propos par l’apport de l’attaquant durant la CAN au Gabon. « Dans le système que le coach des Lions indomptables avait défini il fallait un attaquant qui puisse faire le pressing avec cette puissance, avec cette vitesse, une répétition des efforts, à la fin il ne marque pas de buts, mais si on analyse autrement, je ne suis pas un supporter, j’ai quelques connaissances dans le foot, pour moi le système qu’on a mis en place il fallait quelqu’un comme ça avec cette capacité, il n’a pas eu la chance de marquer des buts » a indiqué l’ancien Nantais. « Je vais prendre un exemple pour vous expliquer par rapport à lui, je vais prendre Diego Costa à Chelsea, le travail qu’il fait devant en termes de pressing, en termes de harcèlement des défenseurs, c’est quasiment ce que Ndip Tambe a fait pendant la Can, sauf que Diego Costa il plante des buts parce qu’il y a aussi une machine qui travaille pour lui ».

Pour approfondir :   Mercato : Clinton prêté au Portugal

Il relative tout de même « J’ai été son supporter numéro 1. Après la dernière Can au Gabon lorsqu’il y a eu un match et il n’a pas été sélectionné, j’ai été furieux parce que pour moi c’était une façon de le récompenser, je n’ai pas dit que c’est Suarez, je ne suis pas fou, mais je dis dans ce registre là il n’ y avait personne d’autre qui pouvait nous permettre d’avoir cette assise dans le jeu, c’est comme ça que je vois le système de jeu de l’entraineur du Cameroun »

Pour approfondir :   Rebecca Enonchong critique les fautes dans la lettre de la Fecafoot à l’Inter Milan au sujet du cas André Onana 

Lebledparle.com vous propose en vidéo, un extrait de son passage sur cette radio

https://www.youtube.com/watch?v=ok-EyHvOhw8

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Charlotte dipanda new

Charlotte Dipanda fera des confidences ce mercredi sur facebook

Marie NEBA-Camerounaise-résidant-aux-Etats-Unis

Une Camerounaise écope de 75 ans de prison pour une affaire de fraude aux USA