in ,

Valsero tacle la Fécafoot concernant l’hommage à Modeste Mbami : « Vous n’étiez pas obligés de montrer autant d’inhumanité et de mépris »

Dans une vidéo, le « général » Valsero revient sur la banderole d’hommage à l’endroit de l’ancien Lion Indomptable Modeste Mbami, installé ce jour devant le siège de l’instance. 

FB IMG 1673626803053

Alors que l’hommage de la Fédération camerounaise de football était attendue depuis l’annonce de la disparition de Modeste Mbami, l’instance est enfin sortie du silence ce jour, comme annoncé par Lebledparle.com ce matin. Seulement, cet hommage sous forme d’une banderole, déçoit plus d’un, notamment le chanteur Valsero.

Selon lui, la Fécafoot et ses gars « auraient dû laisser ». Ils n’étaient pas « obligés » de réaliser cette banderole qui fait preuve « d’autant d’inhumanité et de mépris ».

Valsero s’insurge contre le message inscrit sur la banderole

« Un Lion ne meurt jamais ça veut dire quoi ? », interroge le musicien, qui propose à la place le message suivant : « Tu resteras à jamais dans nos coeurs ».

Pour approfondir :   Ernest Obama : « Si un enfant meurt du tramol, il faut accuser le gouvernement »

Pour lui, le message de la Fécafoot, qui constitue un double enterrement pour le joueur, n’est que le reflet de leur cœur : « ça montre à quel point votre cœur est sec. Vous êtes inhumains, vous n’avez aucune grandeur d’âme ! Si vous aviez brandé les murs de la Fécafoot et les réseaux sociaux avec les photos de Mbami, cela aurait enlevé quoi dans votre grandeur ? ».

Le musicien considère donc cet hommage « comme un crachat sur sa carrière ». Et d’ajouter : « Vous aurez pû faire mieux ».

Pour approfondir :   Hadj 2019 : Paul Biya vole au secours des pèlerins camerounais

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

FB IMG 1673625217662

Auréole Tchoumi : « Bruno Bidjang à ta place j’aurais fait pareil »

FB IMG 1673679350144

Lucien Mettomo expulsé d’une séance d’entraînement des Lions U17