in

Valère Bessala : « L’apparition de la première dame dans le véhicule présidentiel au stade d’Olembé est un incident institutionnel »

Biyoussi

La présence du couple présidentiel à l’ouverture de la Can TotalEnergies Cameroun le 9 janvier 2022 aura accouché de beaucoup de polémiques dont celle de l’apparition de Chantal Biya dans le véhicule de parades du chef de l’Etat lors de la revue de troupes.

Biyoussi
Paul & Chantal Biya (c) Droits réservés

Comme l’avait l’annoncé dans un communiqué le directeur du Cabinet civil à la présidence de la République, Samuel Mvondo Ayolo quelques jours avant les cérémoniales d’ouverture de la 33ème Can au stade d’Olembé à Yaoundé, Paul et Chantal Biya étaient arrivés en ces lieux autour de 15h.

Après avoir été accueillis par le protocole mis en place, le couple présidentiel était alors monté à bord du véhicule de parades du chef de l’Etat lors de la revue de troupes.

Si la scène avait été applaudie par le public venu nombreux regarder la rencontre Cameroun Vs Burkina Faso le 9 janvier dernier, il reste qu’elle essuie des critiques, notamment celle de Valère Bessala qui estime que l’épouse du chef de l’Etat n’avait pas à être là en ces circonstances.

« L’apparition de la première dame dans le véhicule présidentiel au stade d’Olembé est un incident institutionnel », a rappelé l’administrateur civil au cours du programme dominical Club d’Elites diffusé sur Vision 4 le 16 janvier 2022.

Pour étayer ses propos, le consultant médias croit savoir que le peuple camerounais a plutôt élu Paul Biya en lieu et place de la première dame : « Je suis désolé mais les Camerounais n’ont pas élu Chantal Biya. Si le président de la République n’est plus en mesure de diriger, qu’il aille se reposer. Elle n’a pas à être là », s’est-il indigné.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Les Unes du 17 janvier 2022

    Cameroun : La revue de presse du lundi 17 janvier 2022

    Beminga

    Le FDC de Denis Emilien Atangana va saisir Paul Biya à propos des « influenceuses d’Etat »