in

Un projet d’expropriation de terres initié par Niat Njifenji dans le Nde échoue

payasage bgte

Dans une correspondance du ministre des Domaines, du cadastre et des affaires foncières au Délégué départemental dudit ministère dans le Nde, ce projet d’accaparement à grande d’échelle de terres est pour l’instant suspendu.

payasage bgte
Paysage Bagangté (c) Droits réservés

Le courrier portant, «Recours gracieux préalables aux fins de retraits des titres fonciers» de Henry Eyebe Ayissi à destination du Délégué départemental du ministère dont il a la charge a été rendu public hier, mais est daté du 24 juin 2020.

Il vient momentanément suspendre une initiative d’accaparement de terres des agriculteurs portée par le président du Sénat, Marcel Niat Njifenji dans le département du Nde, région de l’Ouest Cameroun.

Face à la colère des paysans, le ministre des Domaines, du cadastre et des affaires foncières suspend les dossiers d’expropriation des populations riveraines de leurs terres pour examiner les différents recours aux titres fonciers frauduleux, a appris Lebledparle.com

«En accusant réception de la requête introduite par sa majesté Nji Monluh Seidou Pokam relatif à l’objet repris en marge, j’ai l’honneur de vous faire connaître que par correspondance séparée de ce jour,  j’ai demandé au préfet du Département du Nde d’examiner la régularité des titres fonciers litigieux, objets de ses requêtes dans le cadre d’une commission ad hoe d’enquêtes, en présence de deux (02) de mes collaborateurs des Services centraux», peut-on lire dans cette correspondance.

Pour approfondir :   Niat Njifenji : « je demande au gouvernement de redoubler d’efforts dans la sensibilisation et l’éducation des Camerounais au civisme »

Cette victoire des paysans du Nde face à une tentative d’accaparement de terres, donne peut-être une lueur d’espoir à ceux de la Vallée du Ntem, où une polémique du même acabit existe en ce moment.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Liken Diifo

La Minpostel annule les recrutements irréguliers de la PCA Justine Diffo au sein de l’ART

unnamed Romeo Dika

Répartition des droits voisins : Roméo Dika justifie la somme de 20000 FCFA perçue par Ekambi Brillant