in ,

Un homme tué après avoir découvert l’infidélité de sa femme à Loum

Dans cette localité du département du Moungo, un homme a perdu la vie, tué par les amis de l’amant de sa femme après avoir percé à jour, leur relation adultérine.

Loum

La petite ville de Loum située dans le département du Moungo région du Littoral, a été le théâtre d’un crime peu commun. Une histoire d’infidélité y aurait coûté la vie à l’homme cocufié. Selon les informations rapportées par le lanceur d’alerte Nzui Manto ce jeudi 07 avril 2023 sur Facebook, le défunt aurait été tabassé à mort par les collègues militaires de l’amant de sa femme, après qu’il a découvert l’infidélité de cette dernière.

« Le nommé Sylvain revenu du travail a surpris dans le lit conjugal sa femme en plein ébats sexuels avec son amant. Fou de rage, l’homme cocu va défendre sa dignité face à l’intrus lors d’une bagarre. C’est ainsi que l’amant de sa femme fera appel à ses amis, tous militaires qui débarqueront au domicile de Sylvain où débutera son calvaire. L’homme cocu a été conduit par 3 militaires dans ce qui est indiqué comme « base » et torturé jusqu’à ce que mort s’en suive », raconte Nzui Manto.

Pour approfondir :   Calixthe Beyala sur l’affaire Paul Chouta : «J’ai retiré ma plainte, il y avait d’autres plaintes…je ne peux absolument rien faire»

Des scènes d’indignation dans la ville de Loum

Le crime a suscité une vague de colère de certains habitants de Loum qui ont essayé de réclamer justice pour l’infortuné mari. « Le corps de leur victime à la brigade de Loum. Informés, le sous-préfet et le commandant ont fermé les portes de ladite brigade pour des raisons d’enquêtes disent-ils. La femme infidèle a quant à elle été arrêtée tandis que les assassins de son homme courent toujours », relate notre source. Les détails de l’histoire encore flous, seront sans doute détaillées dans les prochains jours par l’enquête menée par les éléments de la Gendarmerie.

Pour approfondir :   Alerte Sanitaire - Une mystérieuse maladie est à l'origine de plusieurs décès en Guinée équatoriale : Les autorités camerounaises prennent des mesures !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Divorce Yaounde

Une femme demande le divorce à Yaoundé à cause de la paresse de son mari

Jean Pierre Amougou Belinga

Amougou Belinga libéré le 14 avril ? Les vives craintes de plusieurs proches du dossier