in

Un enseignant de lycée meurt sans matricule, ni salaire après 10 ans de service

bekarir

Des sources médiatiques, le professeur de d‘Education physique et sportive a rendu l’âme ce 8 mars 2022 des suites d’une courte maladie.

bekarir
 Hamidou Béka(c) Droits réservés

Le corps enseignant est en deuil, il vient de perdre un vaillant collègue ce 8 mars 2022 : « Très triste. Très triste. Notre brave enseignants Hamidou Béka, n’est plus. A peine le bout du tunnel après plus de dix ans sans prise de solde, qu’il s’en va. Va, tu as combattu le bon combat », a informé Guibaï Gatama sur sa page Facebook ce jour.

Le défunt était en service au lycée de Béka dans le département du Faro, région du Nord. Dans une vidéo parvenue à notre rédaction, sieur Hamidou Béka de son vivant, déclarait être sorti du Cenajes de Garoua, promotion 2009-2011. Il avait été affecté le 5 mars 2012 au lycée de Béka comme enseignant d’Eps.

« Je profite de l’OTS pour vous dire que je suis à 10 ans sans matricule sans salaire…Je suis le seul cadre d’Eps de la 6ème en Tle depuis 2012 jusqu’à nos jours », déclarait le seigneur de la craie en marge de la grève portée par le mouvement « On a trop souffert » (OTS).

Toutefois, selon ses déclarations, Monsieur Hamidou a eu vent de ce que sa situation allait bientôt connaitre le bout du tunnel au point où il exhortait les autorités à aider ses collègues se trouvant dans la même situation que lui, à « sortir du pétrin ». Hélas, la mort en a décidé autrement. Il n’aura pas eu la chance de profiter du fruit de ses efforts. Quelle triste fin !

Pour approfondir :   Cameroun : Armand Noutack II demande à Cabral Libii de présenter ses excuses aux camarades du Mouvement onze millions de citoyens


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Boey Ntcham

A la découverte d’Olivier Ntcham et Sacha Boey, les deux franco-camerounais qui ont accepté la convocation de Song

Konden

Les prisons de Yaoundé et Douala parmi les principaux foyers de cybercriminels