in

A la découverte d’Olivier Ntcham et Sacha Boey, les deux franco-camerounais qui ont accepté la convocation de Song

Boey Ntcham

Les deux binationaux figurent dans la pré-liste du nouveau manager-sélectionneur des Lions indomptables. Ils pourraient honorer leurs premières convocations à l’occasion de la double confrontation à venir contre l’Algérie en Barrages de la Coupe du monde 2022.

Boey Ntcham
Sacha Boey, Olivier Ntcham (c) Collage photos

Le voyage de prospection de Rigobert Song et Samuel Eto’o n’a pas été totalement infructueux. Si Anthony Elanga, Youssoupha Moukoko ou encore Joël Matip n’ont pas été convaincus par le sélectionneur et le président de la Fécafoot, deux nouveaux visages font leur apparition : Olivier Ntcham et Sacha Boey ; tous deux binationaux.

Olivier Ntcham : enfin « oui ! »

Né à Longjumeau, Ntcham commence le football à Chennevières-sur-Marne. En 2006, Ntcham part vivre deux ans au Canada avec sa famille où il évolue pendant deux saisons, principalement en futsal, à l’Association de soccer du Sud-Ouest de Montréal (ASSOM). Ntcham rejoint Manchester City en 2012 en provenance du club français du Havre AC pour une somme estimée à un million d’euros. En 2013, il signe son premier contrat professionnel, d’une durée de quatre ans. Durant la saison 2014-2015, Ntcham aide la réserve de Manchester City entraînée par Patrick Vieira à gagner la Premier League International Cup en jouant dans tous les matchs de la compétition. En 2015, le club anglais le prête au Genoa CFC pour deux saisons avec une option d’achat. Il fait ses débuts professionnels le 23 août 2015, lors d’une défaite 1-0 face à Palerme. Dès ses premiers matchs, il se fait remarquer grâce à ses bonnes prestations pour son jeune âge. Au sortir d’une saison 2016-2017 aboutie, le Genoa ne lève pas l’option d’achat et il signe au Celtic FC pour un montant d’environ cinq millions d’euros. Il joue dès les premiers matchs de la saison 2017-2018 et inscrit entre autres un but pendant le match de barrage de la Ligue des champions. Le Celtic FC se qualifie alors pour la phase de poule.

Pour approfondir :   CAN 2021 : Antonio Conceiçao veut aller jusqu’en finale

Le 1er février 2021, Ntcham rejoint l’Olympique de Marseille en prêt pour le reste de la saison 2020-2021, accompagné d’une option d’achat fixée à 5 millions d’euros8. L’entraîneur André Villas-Boas, qui avait informé le conseil d’administration de l’OM qu’il ne voulait pas du joueur, a présenté sa démission le lendemain en réponse à la signature de Ntcham et a été limogé quelques heures plus tard pour avoir critiqué publiquement le conseil d’administration du club. Il ne jouera que six matchs avec le club olympien et son option d’achat n’est pas levée. Le 31 août 2021, Ntcham rejoint Swansea FC pour une durée de trois ans. Longtemps courtisé par les Lions indomptables, Olivier Ntcham a toujours répondu par la négative aux avances de son pays d’origine. Il a fait toutes les classes des sélections jeunes de France jusqu’en équipe espoir. A 26 ans, il accepte enfin de porter la tunique vert-rouge-jaune.

Sacha Boey, une belle trouvaille !

Né à Montreuil en France, Sacha Boey est formé au Red Star FC, avant de poursuivre sa formation au Stade rennais FC. Boey fait sa première apparition en professionnel le 5 mai 2019, lors d’une rencontre de Ligue 1 face au Toulouse FC. Il entre en jeu à la place de Hamari Traoré lors de ce match qui se solde par un score nul de un partout2. Le 1er juillet 2019, Sacha Boey signe son premier contrat professionnel en faveur de Rennes. Avec Rennes, Boey découvre la Coupe d’Europe, jouant son premier match de Ligue Europa le 28 novembre 2019 contre le Celtic Glasgow. Il est titularisé lors de cette partie où les Rennais s’inclinent sur le score de trois buts à un4. Il se fait remarquer dans cette compétition, le 12 décembre 2019, en donnant une passe décisive en remisant de la tête pour Joris Gnagnon, lors de la victoire des rouges et noirs face à la Lazio de Rome (2-0).

Pour approfondir :   Fécafoot : Les « infatigables Bâtisseurs », prédécesseurs de Samuel Eto’o qui ne quittent pas sa mémoire

Barré par Hamari Traoré en Bretagne, Sacha Boey est prêté le 5 octobre 2020, pour une saison, au Dijon FCO. Pour son premier match avec Dijon, il est titularisé le 24 octobre 2020 face au Paris Saint-Germain (8e journée, défaite 4-0). En Bourgogne, il doit faire face à la concurrence de Fouad Chafik. Il parvient à le reléguer sur le banc, apparaissant à 24 reprises en championnat, dont 21 titularisations. En fin de saison, le défenseur récupère néanmoins sa place, débutant les six dernières rencontres de Ligue 1. Au terme de la saison, le club est relégué en Ligue 2. Alors qu’il est courtisé par le Celtic Glasgow, Sacha Boey refuse de rejoindre le club écossais. Le 26 juillet 2021, il signe pour quatre saisons au Galatasaray SK contre un million d’euros.

Avec l’équipe de France des moins de 17 ans, il se met en évidence en délivrant une passe décisive contre la Belgique, le 3 février 2017. A 21 ans, il accepte de jouer pour son pays d’origine. Une belle trouvaille pour les Lions indomptables.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

KTE

Karl Toko Ekambi dévoile ce que Rigobert Song va apporter de spécial aux Lions indomptables

bekarir

Un enseignant de lycée meurt sans matricule, ni salaire après 10 ans de service