in

Un député Français tacle Christophe Guilhou : «Pendant que des massacres ont lieu, l’ambassadeur de France au Cameroun passe son temps sur les courses cyclistes»

Christophe Guilhou

Le membre du parlement français Sébastien Nadot s’est insurgé contre la faible implication de la France dans la résolution de la crise anglophone, au cours d’une interview accordée au journal Le Messager ce 9 mars 2021.


Christophe Guilhou
Sebastien Nadot (c) Droits réservés

Sébastien Nadot s’intéresse de prêt à la situation sécuritaire qui prévaut au Cameroun. Ses multiples sorties l’illustrent à suffire. Dans un entretien que le député de l’hexagone a accordé à nos confrères de Le Messager dans sa parution du 9 mars 2020, il dénonce la passivité du gouvernement français au sujet de la crise anglophone. «Mon pays est ridicule dans cette histoire. Pendant que des massacres ont lieu, l’ambassadeur de France au Cameroun passe son temps sur les courses cyclistes. Allez expliquer ça aux familles des victimes, aux centaines de milliers de déplacés. La France a ses responsabilités, qu’elle n’assume pas, on vient de l’évoquer, mais c’est bien évidemment en Afrique, au Cameroun et dans les régimes complaisants de la région que se trouvent les bourreaux…», clame l’élu de la Haute-Garonne.

«la France ne dispose pas de tous les leviers pour résoudre les malheurs du Cameroun. Mais en détournant le regard comme elle le fait, elle détourne aussi le regard sur sa propre histoire, ses propres luttes. Qu’est-ce qu’un message universel de liberté et de fraternité quand on observe l’attitude de la France à l’égard du peuple camerounais aujourd’hui ? Quant au long terme, la France n’a pas encore compris quelle était sa nouvelle place dans le monde. Plus rien ne justifie qu’elle soit membre permanent du Conseil de Sécurité des Nations unies quand ni l’Inde, ni aucun pays du continent africain ne s’y trouve. La France n’est plus un empire : elle ne doit plus se battre à coup de force, mais se concentrer sur le message au monde dont elle peut être porteuse », explique le membre du Mouvement des Progressistes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mafany Peter

La Commission Musonge va en guerre contre le discours haineux sur les réseaux sociaux

U17 Afcon

Suite au désistement du Maroc, la CAF annule la CAN U17