in

Un Cameroun atteint un total record de 460 000 refugiés sur son territoire

En avril dernier, le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies (OCHA) a recensé un demi-million de réfugiés étrangers et de demandeurs d’asile sur le territoire camerounais.

refugies image

Depuis le début de l’année, l’OCHA et le HCR intensifient leurs efforts pour renforcer la solidarité envers ces personnes déplacées. Cette initiative s’aligne parfaitement avec le thème de la Journée mondiale des réfugiés de cette année, axée sur la solidarité. Les deux agences onusiennes entendent profiter de cette occasion pour sensibiliser davantage et mobiliser des fonds pour soutenir les réfugiés et les autres personnes nécessitant une assistance humanitaire.

En début d’année, l’OCHA avait annoncé que les besoins humanitaires pour 2024 s’élèveraient à 371,4 millions de dollars, soit plus de 227 milliards de FCFA. « La réponse humanitaire en 2024 ciblera des interventions dans les domaines de l’habitat, des articles ménagers essentiels, de l’éducation, de la nutrition, de la protection, de la santé, de la sécurité alimentaire, ainsi que de l’eau, de l’hygiène et de l’assainissement », a expliqué l’OCHA.

Pour approfondir :   Cameroun : L'oncle de Patrick Mboma enterré en catimini

Crise humanitaire

En attendant de réunir les fonds nécessaires, d’autres mécanismes sont déjà en place. Parmi eux, le programme Education Cannot Wait (ECW), en partenariat avec le gouvernement camerounais. Le 19 juin, le HCR a mis en relief les résultats intermédiaires de ce programme, qui finance l’éducation des personnes en situation de crise humanitaire dans 64 municipalités à travers le pays.

Par ailleurs, le Cameroun s’engage à financer le retour volontaire de nombreux réfugiés nigérians installés dans la région de l’Extrême-Nord, contraints de fuir le nord-est du Nigeria pour échapper aux attaques de la secte islamiste Boko Haram. Cette mobilisation renouvelée des agences onusiennes et du gouvernement camerounais souligne l’importance de la solidarité et de la coopération internationale pour répondre aux besoins pressants des réfugiés et des populations vulnérables.

Pour approfondir :   Cameroun : Un journaliste de la CRTV appelle à la démission de Jean de Dieu Momo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

camair co augmente la cadence

Accord entre la Cameroun et le Canada pour booster la Camair-Co

PAD

14 milliards pour la construction d’un nouveau terminal portuaire à Douala