in

[TRIBUNE] : « Le peuple doit sévèrement sanctionner les élus impliqués dans les marchés publics »

deput covid

Le scandale de malversations financières concernant l’argent destiné à la lutte contre la Covid-19 au Cameroun ne semble épargné personne. Alors qu’une dizaine de ministres est épinglée et défile tour à tour au Tribunal criminel spécial depuis plusieurs jours, des informations font état de ce que certains députés ne seraient pas exempts de tout reproche. Pour le politologue Romaric Tenda, il revient aux populations de sanctionner ces élus locaux si leur culpabilité venait à être établie. Lebledparle.com vous propose l’intégralité de sa chronique parvenue à le rédaction de Lebledparle.com.

deput covid
Assemblée nationale (c) Droits réservés

S’il y a quelque chose de particulièrement malsain c’est le fait de profiter de la faiblesse du peuple pour le spolier et mettre les générations à venir en difficulté et dans les dettes. Depuis plusieurs semaines maintenant, les voix montent pour condamner (à tort ou à raison, seules les enquêtes nous diront), certains élus de l’opposition qui auraient gagné des marchés sous le couvert de leur famille, de leur belle famille, de leur copain ou de leur copine, voir des contacts proches dans la scabreuse affaire du Covigate.

Tout compte fait, il aurait été difficile pour un élu de ‘l’opposition’, et propriétaire d’une entreprise, d’aller fourrer son nez dans les marchés publics accordés par le Minsante dans la gestion du Covid-19 simplement parce qu’il devait redouter le lynchage public, et la chute de son audience auprès des siens. Si par contre, la justice parvient à établir clairement que certains élus de l’opposition sont passés par certains de leurs proches pour gagner ces marchés alors que peuple était en souffrance et en galère, alors la punition qu’il faudrait leur imposer, passera par les urnes.

Le plus important est donc aujourd’hui de faire comprendre à ce peuple qui se meurt à faire confiance à ses élus, qu’il doit plus que jamais veiller à prendre ses responsabilités et à sanctionner sévèrement aux prochaines élections municipales et législatives, les élus qui se seront distingués par la fourberie, le banditisme, le trafic d’influence, la méchanceté et la paresse s’ils s’avèrent effectivement plongés dans le Covigate.

Ce peuple ne doit plus se contenter des sacs de riz qu’on leur remet ainsi que de quelques boites de sardines en temps électoral en leur promettant monts et merveilles. Il doit bien au-delà réclamer une conduite exemplaire de ses élus qui doivent briller par le dynamisme, la clarté, l’honnêteté, la constance, et le respect des promesses ténues en temps de campagne. Notre peuple doit savoir qu’il a le pouvoir entre ses mains de faire et de défaire qui il veut, comme il veut, car il est souverain et suprême. Surtout quand il a toutes les preuves lui permettant de sanctionner. Alors il doit sanctionner aux prochaines élections, ceux des élus qui se seront foutus de sa progression et de son bien-être à la fin des enquêtes en cours en ce moment au ministère de la justice.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

mini Jacqueline Koung a Bessike

L’ancienne ministre des Domaines, du Cadastre et des Affaires foncières Jacqueline Koung A Bessike est morte

Tchounkeu Sev

Sévérin Tchounkeu PDG d’Equinoxe, demande à l’Etat de laisser les médias privés diffuser les matches de la CAN