in

[Tribune] : FIFA World Cup Qatar 2022 : L’odyssée des Lions Indomptables commence

IMG 4418

Ils étaient annoncés comme mal partis, un peu comme l’avait été le continent noir. Pour eux, point d’augures favorables ni de miracle possible, tellement l’obstacle était réputé infranchissable. Bref, la cause semblait entendue et l’élimination assurée. Sans que l’infaillible évidence souhaitée ne laisse de marge à l’improbable. Sans que l’irrévocable verdict par anticipation n’ait pris en compte la capacité de révolte de nos intrépides compétiteurs.

IMG 4418
Cyrille Atonfack Guemo (c) Droits réservés

Le contre-pied n’en sera que plus déstabilisant, la formalité à valider ayant pris les airs d’un duel palpitant, ponctué de spectaculaires rebondissements. Entre la survie de l’un des bretteurs et le naufrage de l’autre, le sort semblait hésitant, tantôt penchant d’un côté, tantôt de l’autre. 

Dans cette nuit torride du désert nord-africain, théâtre d’une mémorable joute sportive entre adversaires d’une égale motivation, il faudra attendre le bout du bout de la tragi-comédiedantesque, pour voir la voûte céleste enfin porter le tricolore camerounais au milieu du champ des étoiles. La nature avait fait son choix. Celui d’une ambition portée par la foi de tout un peuple, à qui rien n’est jamais donné. Un peuple à l’esprit conquérant qui doit tout à la force de son unité, au pouvoir de sa volonté, et à la puissance de sa détermination.

Pour approfondir :   Tribune : Brenda Biya en otage ? Certainement pas !

A l’instar des pronostics défavorables d’une rencontre sportive, l’obscurantisme fondamentaliste dans l’Extrême-Nord, et le séparatisme territorialiste dans les régions administratives du Nord-Ouest et du Sud-Ouest sont autant de défis qui pourraient sembler insurmontables, mais seulement si l’on ne s’en tenait qu’à des éléments factuels et contingents tels l’absence de ligne de front, la fulgurance de la menace, la difficulté qu’il y a à extraire les forces d’opposition diluées parmi les populations, entre autres facteurs limitatifs de l’action des forces du maintien de l’ordre.

L’expérience le démontre pourtant suffisamment, qu’il faut beaucoup plus que de la violence aveugle, des discours destigmatisation, le recours aux mercenaires, ou l’usage d’armes antichars, pour refroidir la détermination du peuple camerounais, d’extirper la vermine terroriste de son sein.

L’éclatante victoire de nos Lions Indomptables de football acquise envers et contre tous, loin du territoire national qui plus est, est une émanation de ce que peuvent être, ce que peuvent faire les enfants du Cameroun, lorsqu’ils font corps et esprit vers le même objectif. Elle vient nous rappeler aux bien-pensants, convaincre sceptiques et contradicteurs, de ce qu’avec un commun effort de volonté, nous sommes capables de surmonter les défis qui se présentent à nous, quelles qu’en soient la nature et les circonstances. 

Pour approfondir :   Antonio Conceiçao : « Notre objectif principal est de gagner cette CAN à la maison »

Comme pour paraphraser le Grand Africain : Un gagnant est un rêveur qui n’abandonne jamais.

Tous avec les Lions Indomptables pour l’odyssée de la FIFA World Cup Qatar 2022, qui ne fait que commencer. /-

Cyrille Atonfack Guemo


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Une footballeuse camerounaise meurt dans des suites d’un accident de la circulation

img 580 380 center articles 502607

J.O 2000 : Quand les Lions indomptables renversaient le Brésil à 9 contre 11 avec Jean-Paul Akono au banc de touche