in

Tabagisme: plus d’un million d’adultes sont fumeurs au Cameroun

Tabagisme

C’est l’un des principaux résultats de la récente enquête globale sur le tabagisme chez les adultes (GATS – 2013), menée par le ministère de la santé publique en partenariat avec l’institut national de la statistique (INS) et présenté le mardi 24 novembre par la Coalition contre le tabac (C3T) à Douala lors d’une rencontre d’échange avec la presse à l’hôtel Lewat.

Tabagisme
Illustration – DR

Dans son exposé, Patrick NSANGOU, project officer de la C3T a présenté les résultats de l’enquête sur le tabagisme chez les adultes. Il nous apprend qu’au Cameroun, environ 1.100.000 d’adultes soit 13,9% d’hommes, et 4,3% de femmes sont usagers actuels du tabac; 6.200.000 personnes quant à elles sont exposées à la fumée secondaire du tabac dans les lieux public.  Des chiffres qui alarment !

Même si la coalition lutte toujours pour l’adoption et l’application d’une loi anti-tabac, le combat mené jusqu’ici porte déjà quelques fruits. En effet, Paul-Marcel MAYAGUI, responsable communication de la C3T reconnait que depuis, quelques mesures ont été prises au niveau de l’Etat à savoir : la ratification de la Convention cadre pour la lutte anti-tabac (CCLAT) ; la loi sur la publicité, on remarque surtout la recrudescence des publicités agressives. Comme autres mesures, le marquage sanitaire et la création des lieux non-fumeurs. Au Cameroun, Bamenda est jusqu’ici la première et la seule ville déclarée non-fumeur

Pour le project manager de la C3T, « il est urgent de mettre sur pied un cadre législatif national qui va permettre de réduire significativement l’offre et la demande du tabac afin de sauver des vies ». Selon les données de la C3T, Dans le monde le tabac tue 1/2 de ses consommateurs faisant de 6millions de morts.

Colaition
L’exposé, Patrick NSANGOU, project officer de la C3T – (c) Paola Nyounai, Lebledparle.com

Malgré tous les moyens qui sont mis en place par la C3T pour l’éradication du tabac, l’une des entraves à cette lutte reste l’import-export et l’existence des usines de productions des cigarettes au Cameroun.

 « Attirer l’attention des populations et des autorités sur les dangers du tabac, augmenter de 70% les taxes  sur les produits du tabac, et susciter l’adoption d’une loi nationale anti-tabac» tels sont les principaux objectifs de la C3T, qui est une organisation à but non lucratif et à vocation socio-humanitaire. Elle est constituée d’un réseau des organisations de société civile œuvrant pour un monde sans décès et sans maladies liées au tabac.

© Paola Nyounai, Lebledparle.com  

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Irma.jpg

    La camerounaise Irma Pany s’offre vendredi 27 novembre à son public

    Dieudonne

    Deux mois de prison pour Dieudonné Mbala Mbala en Belgique