in

Seidou Mbombo Njoya au sujet du report du Chan et la Can : « C’était un peu pénible pour nous de travailler dans l’incertitude »

Seidou Mbombo Njoya au sujet du report du Chan et la Can : « C'était un peu pénible pour nous de travailler dans l'incertitude »

Seidou Mbombo Njoya n’est pas resté muet à la suite de la décision de la CAF de reporter le Chan et la Can à cause du coronavirus à l’issue de la réunion par visioconférence du Comité exécutif de la Confédération Africaine de Football (CAF) tenue ce mardi 30 juin 2020.

Seidou Mbombo Njoya au sujet du report du Chan et la Can : « C'était un peu pénible pour nous de travailler dans l'incertitude »
Seidou Mbombo Njoya (c) Droits réservés

« C’est un jour important pour nous d’avoir cette clarification à ce moment précis. Comme vous le savez on n’avait pas de visibilité et aujourd’hui on a une feuille de route que la CAF nous a donnée. Et on peut organiser notre travail en fonction de cette feuille de route. C’était un peu pénible pour nous de travailler dans l’incertitude. C’est à nous désormais d’être fin prêt pour ces deux rendez-vous continentaux, qui sont de très grande importance », a reconnu le président de la Fédération camerounaise de football(Fécafoot) au microphone de la CRTV.

La réaction du patron de la Fécafoot s’inscrit dans la même logique que celle d’Albert Roger Milla qui, dans les colonnes du quotidien Le Jour ce 1er juillet 2020, estime que le pays hôte aura le temps de mieux se préparer afin de recevoir les deux compétitions de football en vue.

Rappelons que le championnat d’Afrique des Nations(Chan) préalablement prévu au Cameroun en 2020 a été reporté en 2021 tandis que la Coupe d’Afrique des Nations(Can) initialement programmée au pays de Paul Biya se verra jouée en 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Ouverture d’un atelier de sensibilisation pour les professionnels des médias à Ngaoundéré

    Tribune : Il ne faut pas légaliser l'homosexualité au Cameroun

    Tribune : Il ne faut pas légaliser l’homosexualité au Cameroun