in

Samuel Eto’o a « un mauvais confident » selon Antoine Bell

Bell Etoo2

Ce lundi 10 décembre, Antoine BELL est de nouveau revenu sur le clash qui l’oppose à Samuel Eto’o au lendemain du programme Tv l’Arène sur Canal 2 international


Bell Etoo2
Eto’o et Abtoine Bell – DR

Candidat à la présidence de la Fecafoot qui se joue ce mercredi 12 décembre, Joseph Antoine Bell a de nouveau réagi après la diffusion par Samuel Eto’o sur instagram, d’un l’échange privé entre les deux hommes, et relatif la candidature de Bell à la tête de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot).

Antoine Bell estime cette fois ci que, la sortie de son « fils » était maladroite et paye le prix de ses « mauvais confidents »

« D’abord, c’est une affaire qui fait appel au bon sens de chacun. Souvenez-vous que ce n’est pas moi qui ai amené le sujet sur la table. Or, il s’agit d’un sujet qui concerne une conversation entre deux personnes qui étaient censées être seules. Si ce sujet arrive sur la table, c’est bien que l’une des personnes l’a amené. Comme ce n’est pas moi, c’est forcément « mon fils ». Maintenant, un extrait ne vaudra jamais toute l’histoire. Or moi, j’ai raconté toute l’histoire au lieu de m’arrêter sur un extrait. Un extrait a quelque chose avant et peut-être quelque chose après. Moi j’ai raconté à peu près toute l’histoire et je ne peux pas être désolé pour lui parce qu’il a voulu que cela arrive. Mais je suis simplement navré qu’une telle chose arrive, que mon propre fils, que je puisse avoir aujourd’hui la preuve qu’il agit ainsi, que des choses que vous vous dites, il peut les tronquer et les mettre sur la place publique. A quel dessein ? Je ne sais pas. Que visait-il en faisant cela ? Je ne sais pas. Thierry Ndo qui a posé la question n’était pas là lorsque j’ai parlé avec Samuel Eto’o. Il n’était pas supposé le savoir. S’il pose la question, ça veut bien dire que Samuel Eto’o en personne a cru les fournir à un confident qui lui-même s’est avéré être un mauvais confident. On est responsable des conseillers qu’on se choisit. » A relevé Antoine Bell dans une interview relayée par le journal Lion Indomptable.

Pour approfondir :   Marlène Emvoutou explique pourquoi Samuel Eto’o et Rigobert Song n’ont pas le droit de suspendre Onana

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Antoine Bell Odoua

Antoine Bell à Samuel Eto’o : « Un extrait ne vaudra jamais toute l’histoire » (Interview)

bamenda

Drame : un élève tué lors de violents affrontements à Bamenda