in

Samuel Eto’o a installé le Général Semengue à la tête du Conseil transitoire du Football professionnel

Samuel Eto’o a installé le Général Semengue à la tête du Conseil transitoire du Football professionnel

Les championnats du Cameroun reprennent le 12 mars prochain et l’ancien patron de la LFPC a officiellement été porté à la tête du nouvel organe qui va organiser ces compétitions locales.

Samuel Eto’o a installé le Général Semengue à la tête du Conseil transitoire du Football professionnel
Samuel Eto’o (c) Droits réservés

Alors qu’une fausse rumeur annonçait un refus du général, l’ancien chef d’Etat-major des armées s’est présenté sur à l’hôtel Mont Febé de Yaoundé, lieu de la cérémonie, accompagnée de la quasi-totalité des membres de son équipe. Le nouveau président du CTFC s’est dit honoré par «fils» Samuel Eto’o et a promis de se montrer à la hauteur du challenge.

Le président de la Fécafoot pour sa part a réitéré sa promesse de l’organisation «d’un des meilleurs championnats d’Afrique », tout en sollicitant l’accompagnement des présidents de clubs, dont certains étaient présents en salle. Les autres membres nommés le 17 février dernier ont également pris fonction.

La carte de la réconciliation

En date du 23 février 2022, le président de la Fécafoot a rencontré les membres de l’AG de 2009 pour acter la réconciliation entre les acteurs du football local. Samuel Eto’o y a tenu un discours de rassemblement.

« Chers parents, votre fils que je suis, vous demande humblement : « dialoguons ». Je ne vois pas ce qui peut nous séparer. Les coéquipiers se battent parfois, mais ils ont quelque chose en commun : c’est qu’après, ils entrent dans le stade et ils vont gagner le match. Le devoir nous appelle chers parents. Mettons la paix dans notre famille. Et montrons aux Camerounais que le football est notre bien le plus précieux. Très jeune déjà, je voyais certains se battre et je ne comprenais pas pourquoi ; joueur, les mêmes bagarres ; aujourd’hui j’arrive come dirigeant, nous nous bagarrons toujours. Chers parents, je me mets à genoux et je vous demande pardon. Je vous prie de donner une opportunité à notre football. Je vous prie de venir dans cette maison et qu’ensemble, même ceux qui n’ont pas pu être là aujourd’hui, nous avons tous une place dans cette maison ; tous ! C’est la nôtre », a-t-il déclaré. L’installation du Général Semengue au CTFP, est une action qui conforte la volonté de réconciliation de l’ancien capitaine des Lions indomptables.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Subvention gouvernementale à la communication privée : 95 dossiers sous examen

    Vidéo : Le but magnifique d’Ambroise Oyongo Bitolo contre Rennes en Ligue 1