in

Sam Mbaka : « La victoire du RDPC vient du désordre dans l’opposition »

Sam Mbaka STV

L’homme politique a fait cette déclaration au cours du programme dominical « Face A L’actu » du 28 Février 2021, présenté par  Dipita Tongo.


Sam Mbaka STV
Cyrille Sam Mbaka dans Face à l’actu sur STV – DR

Les thèmes abordés au cours de cette émission sont : Les hommes politiques d’hier, d’aujourd’hui et de demain ; Le courrier des parlementaires au Sénat Américain ; La modification du code électoral et la  Résurgence du covid19.

Voici quelques extraits de l’entretien avec Dipita Tongo:

La circulaire qui est passée ne nous concernait pas. C’est une affaire interne à ELECAM.

Il y’a un code électoral alternatif qui existe, que les partis politiques ont travaillé avec la société civile. Moi j’ai un exemplaire. La réflexion date d’environ 8 ans.

Ce code alternatif peut être posé sur la table et toute l’opposition regarde ce qu’il y’a à faire.

Entre les 2 sessions, ils (les députés) ne se sont réunis nulle part. Ça ressemble à de la corruption. Ça a été fait dans les chambres, dans les antichambres. Ce qui gêne c’est qu’il y’a la signature d’un député de l’opposition, du SDF alors que le SDF a toujours demandé à l’Assemblée nationale qu’on pose ce problème sur la table.

Le problème que nous avons au Cameroun est simple. Depuis mathusalem au Cameroun, 3 millions votent. Parmi ces 3 millions, il faut retirer 1 million qui attendent le jour des élections pour prendre de l’argent et aller voter.

Nous avons besoin dans l’opposition et même au Cameroun des historiens, des anthropologues, pour édifier les hommes politiques.

Le sentiment que j’ai est que l’opposition n’a pas encore le sentiment des enjeux. Nous sommes encore loin de ce que nous devons faire.

Il faut aboutir à un pacte républicain pour que l’opposition travaille ensemble. Si chacun veut profiter d’une situation d’attente de l’alternance, on ne réussira pas.

La politique pour des jeunes doit commencer absolument au niveau de la base pour qu’ils acquièrent de l’expérience au fur et à mesure que l’âge monte.

Pourquoi vous pouvez vous permettre de sous-estimer des gens qui sont au pouvoir depuis 40 ans malgré les souffrances des populations?! Ça veut dire que vous vous surestimez. Ça veut dire que vous êtes dans l’ego.

La victoire du RDPC vient du désordre dans l’opposition.

C’est une erreur de croire que dans un parti politique quand le président a dit, tout le monde doit suivre.

Cyrille SAM MBAKA

Face à l’actu

STV

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bobi Nkwebo

Christophe Bobiokono donne les raisons de la nommination de Denis Nkwebo à la Commission des Droits de l’Homme du Cameroun

Sing

Singuila au sujet de Vérushka : « Plutôt que de garder ce diamant brut pour moi, je préfère laisser s’en occuper mieux que moi »