in

Robert Bapooh Lipot : « Mon Statut de Secrétaire Général de l’UPC n’est jamais le fruit d’une Nomination par le Minat »

Bapooh Lipot Robert

Robert Bapooh Lipot réagit à l’arrêt de la Cour suprême rejetant l’appel du ministre de l’Administration territoriale (MINAT) au sujet de la crise de leadership à l‘Union des populations du Cameroun (UPC).

« Le pourvoi de l’Etat du Cameroun est recevable en la forme… Au fond, il n’est pas justifié, il est par conséquent rejeté». En ces termes, la Chambre administrative da la Cour suprême du Cameroun a rejeté l’appel introduit par le ministre de l’Administration territoriale (MINAT) au sujet de la crise de leadership à l’Union des populations du Cameroun (UPC). En article premier de cet arrêt du 12 octobre 2022, la justice dit que « l’intervention volontaire de sieur Bapooh Lipot Robert est irrecevable ».

En clair, le Secrétaire général de l’UPC reconnu par la justice est Pierre Baleguel Nkot, ainsi que l’avait déjà décidé le Tribunal administratif. Mais Paul Atanga Nji avait ignoré cette décision, et en continuant à travailler avec Robert Bapooh Lipot, le MINAT avait fait appel auprès de la Cour suprême. Rien n’y a changé. L’ancien député du Nyong et Kelle se contentera de militer à la base. Lui qui a décliné l’offre d’union des factions du Crabe, se cramponnant sur le mandat dont il a hérité en 2013. Cela survient à quelques un an et demi des élections législatives et municipales. Lesquelles serviront d’occasion d’un retour du Parti des Crabes sur la scène politique nationale. Après avoir perdu sur toute la ligne en 2020, par forfait. Les listes du parti, signées par deux secrétaires généraux, ont simplement été annulées.

Bapooh Lipot rejette l’arrêt de la Cour suprême. L’homme que le MINAT Paul Atanga Nji a désigné comme secrétaire général du Parti des crabes Crabes en 2018, dans l’euphorie de l’élection présidentielle soutien qu’il n’a jamais été nommé par le MINAT. Et campe sur son élection de 2012. « Nous tenons à préciser que nous avons été élu Secrétaire Général de l’UPC, le 29 septembre 2012 dans un Congrès Ordinaire, Légal, statutaire tenu au Palais des Congrès de Yaoundé. Mon Statut de Secrétaire Général de l’UPC n’est jamais le fruit d’une Nomination par le MINAT. Mes adversaires politiques à court d’arguments ont créé et utilisé ce mensonge pour tromper la vigilance des autorités judiciaires », déclare-t-il.

Pour l’homme,  « le moment est venu de tordre le cou à ces allégations mensongères pour rétablir la Vérité ». Sans rien annoncer dans ce sens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Madiba Songue

Nécrologie : Décès de sa Majesté Salomon Madiba Songue, Roi des Bakoko

Mane Sadio

Sadio Mane termine deuxième au ballon d’or 2022