in

Revue de presse camerounaise du mardi 10 octobre 2023

Très chers abonnés, bonjour ! Ce mardi matin, l’actualité camerounaise est dominée l’éboulement de terrain qui a fait, selon les autorités, une trentaine de morts au quartier Mbankolo à Yaoundé. De la presse classique à la presse cybernétique, retrouvez ci-après, l’essentiel des informations disponibles en kiosque ce jour au Cameroun.

La revue de presse
La revue de presse

Alors que c’est la consternation générale après cet incident qui a causé la disparition de 30 personnes, Cameroon Tribune en kiosque ce matin tente d’expliquer les circonstances du drame. Selon le journal, l’origine de cet incident fait suite à un cours d’eau qui est sorti de son lit après une averse. Les ministres de l’Administration territoriale et celui de l’Habitat et du Développement urbain était surplace hier pour prendre les premières mesures sur le terrain. Le message de condoléance du chef de l’État est à lire en page 35 du journal.

Le quotidien l’Économie prend pour prétexte cet incident pour parler de façon générale, des éboulements de terrain en zone urbaine au Cameroun. D’après lui, « il existe des solutions » pour pallier ces situations. Dans son édition du jour, le journal revient sur des propositions faites il y a deux ans par le Pr Kengne Fouodop, urbaniste de regretté mémoire, et ajoute que l’évènement du 8 octobre dernier à Mbankolo « interpelle à nouveau le gouvernement ».

Le Jour dresse le bilan du sinistre et renseigne que c’est 27.personnes qui perdu la vie dans cette catastrophe. En bonus, le journal propose une interview exclusive avec l’ancien maire de la zone, qui revient sur les tours et contours du drame.

Pour approfondir :   Cameroun : L’État débourse une fortune pour assurer la rentrée scolaire les régions anglophones

Le Messager fait lui aussi son bilan. Selon lui, l’incident a fait 30 morts, 27 blessés graves et des dizaines d’habitation ensevelies.

Des enfants touchés par la paralysie cérébrale dans le monde. En effet, Échos Santé qui en parle ce matin indique qu’à l’occasion de la célébration de la journée mondiale de la paralysie cérébrale le 06 octobre, la fondation Asian a organisé une série d’activité dans la ville de Yaoundé. De ces travaux, il en ressort que cette déformation causée par l’asphyxie et la transmission mère-enfants, est encore source de stigmatisation chez les victimes. C’est à lire en page 3.

Pour approfondir :   Cameroun : La revue de presse du vendredi 27 novembre 2020

Le Cameroun vaccine dès janvier 2024 contre le paludisme. C’est la principale information à lire dans les colonnes du journal Santé Nature Infos. « Le pays va recevoir 1,6 million de doses dans les prochaines semaines », qui seront introduites en routine dès la période sus-indiquée, apprend-on.

Merci chers abonnés, de votre confiance. A demain pour une nouvelle édition de la revue de la presse nationale

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Eboulement de terrain au quartier Mbankolo à Yaoundé

L’éboulement tragique de Mbankolo a fait plus de 27 morts (Gouvernement)

Maurice Kamto

Drame de Mbankolo : Maurice Kamto appelle à la solidarité nationale et à la générosité des Camerounais