in

René Sadi qualifie d’« inadmissible » la sortie du sous secrétaire d’Etat américain sur Maurice Kamto

Sadi Tibor

Le ministre de la communication, porte parole du gouvernement, a réagi ce mardi 05 mars à la sortie de Tibor Nagy, qui demande la libération du président du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) Maurice Kamto, ainsi que ses militants, quelles que soient les raisons de leur emprisonnement.


Sadi Tibor
Réné Sadi et Tibor Nagy – DR

Dans une interview sur RFI ce 04 mars, le sous secrétaire d’Etat américain en tournée africaine, a estimé qu’il serait « très sage de le libérer » Maurice Kamto et Cie. « Parce que ce soit vrai ou faux, il est perçu comme ayant été incarcéré pour ses activités politiques et cela est inacceptable. Ses militants et lui doivent être libérés et nous ne passerons pas par 4 chemins pour le dire », a expliqué le chargé des Affaires africaines de Donald Trump.

En réaction, le gouvernement camerounais par la voix de Réné Sadi, dit regretter vivement ces propos « qui, non seulement, dénotent d’une méconnaissance des enjeux, des réalités et des faits concernant l’arrestation de Monsieur Kamto et nombre de ses partisans, ainsi que la situation dans les régions du Nord Ouest et Sud Ouest, mais aussi, trahissent une grave velléité d’immixtion à peine voilée et inadmissible, dans les affaires intérieures du Cameroun. » Indique le Ministre dans son communiqué de presse.

Pour approfondir :   Akere Muna au sujet de la mort de Ndifor Afanwi : «S’il a quitté ce monde à cause du Covid-19, c’est pour nous rappelé la réalité de cette pandémie»

« Le Cameroun est un Etat de Droit, dont les lois et les règlements constituent le cadre normatif où tous les partis politiques, y compris le MRC mènent leurs activités, mais ce, dans le respect de la légalité (…) Le gouvernement tient à réitérer que M. Kamto n’est nullement en détention pour avoir exercé des activités politiques, ou participé légalement au jeu politique »

Tibor Nagy arrivera au Cameroun le 17 mars prochain, avant dernière étape de sa tournée, les deux camps pourront s’en doute mieux s’expliquer.

Pour approfondir :   Violences en milieu scolaire : Paul Biya interpelle parents, enseignants et hommes religieux

De son côté également, la haute représentante de l’Union européenne ce 05 mars 2019, Federica Mogherini, au nom de l’UE, a déploré l’arrestation de Maurice Kamto et Cie.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

mebe ngoo out

Opération Épervier : Edgard Alain Mebe Ngo’o envoyé à Kondengui, selon le Messager

Edgar Alain Mebe Ngoo

Edgard Alain Mebe Ngo’o a finalement passé la nuit au TCS