in

Rencontre entre Gbagbo et Ouattara : Patrice Nganang explique pourquoi Paul Biya ne peut recevoir Maurice Kamto

Bikam BIY

Dans une sortie intitulée « Le Cameroun n’est pas la Cote d’Ivoire », commise à l’occasion entre le chef d’Etat ivoirien Alassane Ouattara et son prédécesseur Laurent Gbagbo, l’écrivain camerounais établi aux USA estime en substance que la démarche politique du leader du MRC ne lui confère pas la légitimité requise pour rencontrer son adversaire politique Paul Biya.

Bikam BIY
Paul Biya et Maurice Kamto (c) Droits réservés

L’activiste Patrice Nganang étaye son propos en trois points. « Le Cameroun n’est pas la Cote d’Ivoire. Chez nous, Maurice Kamto refuse de rencontrer les Ambazoniens qui sont pourtant venus le voir à Toronto, ne parle avec aucun de ses amis politiques qui en conséquence l’abandonnent un a un et sont désavoués sinon détruits publiquement par ses partisans (la liste ici est longue, et la dernière en date, c’est Michele Ndocki), mais veut que Paul Biya lui parle et le rencontre, lui, parce qu’il s’est déclaré ‘président élu’, et est au quartier, afin que lui, Kamto donc, puisse marquer des points et sortir de sa maison de Santa Barbara-la qu’il ne quitte jamais », formule Nganang.

Pour mémoire, le chef de l’État ivoirien Alassane Ouattara a reçu mardi 27 juillet 2021 son prédécesseur Laurent Gbagbo au palais présidentiel dans une atmosphère cordiale. Il s’agissait de leur première rencontre depuis leur duel à l’élection de 2010 qui avait débouché sur une crise meurtrière.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le 28 juillet 2021

Cameroun : La revue de presse du mercredi 28 juillet 2021

Partenariat : Le maire de Ndjamena retourne au Tchad ce 28 juillet après cinq jours passés à Douala