in

Rencontre des ministres du Commerce de l’Union africaine : La ZLECAF comme important levier du continent

zeclaf mincommerce

C’est à travers une visioconférence organisée en direct d’Addis- Abeba la capitale Ethiopienne, que se sont retrouvés 35 membres du gouvernement. C’était le 27 octobre dernier avec parmi les intervenants le Cameroun représenté par le ministre du Commerce .En prélude à l’organisation du prochain Sommet Extraordinaire des Chefs d’Etats et de gouvernement de l’UA le 05  décembre prochain, les membres du Conseil des ministres se sont penchés sur le Commerce des services, la candidature de la Nigériane Ngozi oKonjo iweala au poste de Directeur général de l’Organisation Mondiale du Commerce -OMC.


zeclaf mincommerce
Luc Magloire Mbarga Atangana – capture photo

La représentante de la CEA a relevé le manque de budget qui freine l’évolution de  la mise en place de la Zone de Libre Echange Continentale Africaine –ZLECAF .La réunion conjointe des ministres du Commerce de l’UA et  le Conseil des ministres du Commerce –COM- tenue au même moment a permis d’apprêter la note technique  relative au prochain Sommet. Mme Vera Songwe la Secrétaire Exécutive de la Commission économique pour l’Afrique, a rappelé l’appui accordé aux Etats membres frappés par le covid-19 dans le secteur du Commerce transfrontalier.

Elle va ajouter  que  la production des médicaments pour les enfants  fait partie des priorités face à la prolifération des faux médicaments dans les marchés. C’est la raison pour la CEA qui s’est engagée à renforcer les capacités des petites entreprises. Ce renforcement passe par  l’élaboration pour bientôt d’un cahier de charge  qui devra permettre de  venir en aide aux opérateurs économiques  du secteur  du Commerce électronique avec pour  objectif, la création d’emplois.

D’autres  préoccupations avaient trait aux règles d’origine, les offres tarifaires, la promotion du Commerce continentale. A ce sujet, la présidente des travaux  Mme Aminata a déclaré que  la «  ZLECAF  est un important levier de développement de notre continent, sa mise en œuvre permettra de contribuer aux efforts de transformation de l’économie. Les questions d’engagements tarifaires perturbent les progrès, nous prendrons des mesures appropriées pour les services, le démarrage de la ZLECAF doit être au rang des priorités » .Mais, il faudrait aligner les propositions des Etats membres sur les règles d’origine pour éviter les incohérences. Luc Magloire Mbarga Atangana a proposé  que « nous devons faire nos offres tarifaires, la Cemac l’a fait. Les propositions du Cameroun, c’est qu’on avance, nous devons nous montrer réalistes, ne nous perdons pas dans les considérations juridiques ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Mindef Daga

    Les hommages de la nation, au général de division en deuxième section Dagafounangsou Simon Pierre

    Fayo Valer

    Valsero à Steve Fah : « Tu as poussé ton audace jusqu’à aller dans la maison des parents de ces enfants(tués), tu leur as donné de l’argent du sang… »