in

Rachid Talbi El Alami: « Si la CAN 2019 devait s’organiser au Maroc, je serais le premier à m’en réjouir »

Rachid

Dans une interview accordée à au Journal Médiapart, le 01 août 2018, Rachid Talbi El Alami, le ministre de la Jeunesse et des Sports marocain n’a pas caché qu’il serait le premier à se réjouir si la Can devait avoir lieu au Maroc. Mais, pour l’instant, la question ne se pose pas.


Rachid
Rachid Talbi El Alami – DR

Des rumeurs  affirmaient qu’en raison des retards observés sur les différents chantiers de la Can 2019, la Confédération africaine de football (Caf) comptait retirer l’organisation de cette compétition au Cameroun pour l’attribuer au Maroc.

Le ministre marocain de la Jeunesse et des Sports botte en touche ces rumeurs et déclare que son pays n’a jamais pensé à organiser la prochaine Can de football. Lebledparle.com vous propose en intégralité cette interview.

M. Le Ministre, de nombreuses rumeurs circulent actuellement concernant la Coupe d’Afrique des Nations en 2019. Elles prétendent que le Cameroun ne sera pas prêt pour la CAN, et que par conséquent elle se verrait retirer l’organisation du tournoi au profit du Maroc. Est-ce le cas ? Le Maroc se prépare-t-il à prendre le relai ?

 Tout ceci est parfaitement grotesque. Nous avons été les premiers surpris d’entendre ces bruits, jusqu’à ce que l’on découvre qu’il s’agissait bel et bien de rumeurs et de fausses informations. Mais vous le savez bien, une fois qu’une rumeur est lancée, difficile de l’arrêter. Je peux néanmoins affirmer que pas un instant nous avons pensé à organiser la prochaine CAN, et pour cause, il n’y a aucune raison à cela.

Pour approfondir :   Napoli cherche urgemment un remplaçant à Zambo Anguissa

Certes, mais de nombreux médias en parlent. N’y aurait-il donc pas un semblant de réalité dans cette rumeur ?

Ce n’est pas à vous que je vais vous apprendre à quel point les fake news peuvent envahir et polluer l’information, y compris dans les grands médias. Un exemple très simple, regardez donc aux États-Unis comment les fake news peuvent parasiter et polluer tous les débats. Nous ne sommes pas non plus épargnés ici. Je comprends très bien que ce type d’informations soit bien plus vendeur d’autant qu’elles sont positives pour mon pays. Croyez-moi, si la CAN 2019 devait s’organiser au Maroc, je serais le premier à m’en réjouir. Cependant, ni pour sa Majesté le Roi, il n’est question de l’organiser. Je vous le répète, cette idée ne nous a même jamais traversé la tête. Pour tout vous dire, en voyant cette rumeur circuler, je l’ai d’abord pris avec le sourire, tellement cela me paraissait ahurissant que l’on puisse y croire

 Pourtant le Gabon a organisé la CAN 2017 en remplacement de la Libye ?

Je pense que vous êtes un assez bon journaliste pour avoir noté que les situations de la Libye en 2015, au moment où la CAN a été transférée au Gabon, et du Cameroun aujourd’hui sont radicalement différentes. Toutes les grandes compétitions internationales, qu’il s’agisse des Jeux Olympiques ou de la Coupe du Monde, et de la CAN, sont systématiquement le sujet de rumeurs concernant les retards dans les travaux et la mise en place des infrastructures. Aucun pays n’y échappe. Je précise encore un point, le Cameroun est un pays ami, et bien plus encore que cela, nous sommes des pays frères. Lorsque l’on prétend que le Cameroun ne sera pas prêt, nous le prenons aussi comme une insulte personnelle dont l’objet est la capacité des pays africains à organiser des évènements sportifs majeurs.

Pour approfondir :   Vidéo : En réitérant que le Cameroun jouera la CAN 2019, Ahmad remercie les chefs d’Etat qui ont accepté le " glissement " des CAN

Parlons football avec l’équipe du Maroc. Qu’avez-vous pensé de son parcours lors de la Coupe du Monde ?

Je vois le parcours de notre équipe en deux temps. Il y a eu la phase finale en Russie, et nous aurions bien évidemment voulu pouvoir jouer les quarts de finales, mais nous étions dans un groupe difficile avec le Portugal de Ronaldo, et l’Espagne, ancien champion du monde. Mais si l’on regarde l’ensemble, nous avons gagné tous nos matchs préparatoires, et cela est prometteur pour l’avenir.

© Entretien avec Médiapart


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gilles Thibault Paul Biya

En attendant l’élection du 07 Octobre, Paul Biya reçoit son invitation pour Novembre au sommet de Paris sur la paix

Clarisse Wopso

Nécrologie: Voici les circonstances du décès de Clarisse Valérie alias Wopso [VIDEO]