in

Présidentielle 2018: 05 candidats se plaignent du déséquilibre dans le traitement médiatique réservé par la CRTV

Kamto Cabral Matomba Akere Osih

Leurs différents porte-paroles se se sont réunis à Douala ce mardi 18 septembre 2018 et ont fait savoir dans un communiqué conjointement  signé que la répartition de la couverture par la CRTV de la campagne officielle qui débute le 22 septembre prochain est faite à l’avantage du RDPC.


Kamto Cabral Matomba Akere Osih
DR

Olivier Bibou Nissack, Paul Mahel, Jean-Robert Waffo, Bindzi Emille et Clarence Yongo, respectivement portes paroles et mandataires des candidats Maurice Kamto, Akere Muna, Joshua Osih, Cabral Libii et Espoir Matomba, à la Présidentielle 2018 accusent le média à capitaux publics la d’iniquité dans la diffusion du compte-rendu de leurs actions sur le terrain. Celles du RDPC seraient privilégiées par la CRTV.

Ils disent avoir constaté que dans la note de service du DG de la CRTV portant d2signation des 2quipes mixtes affectés aux candidats à la présidentielle, cinq équipes ont été dédiées au seul candidat du RDPC. Les personnalités du RDPC qui ont eu une équipe de la chaine nationale pour leur meeting ne sont pas des candidats, selon le groupe des 5 porte-paroles. Puisque Elecam n’a validé que neuf candidatures et que le Président du Sénat, de l’Assemblée nationale, le  Directeur de campagne de Paul Biya, ainsi que la majorité présidentielle n’y figurent pas.

Pour approfondir :   Cameroun : Elimbi Lobe démissionne du SDF : « Fru Ndi est un corrompu » [ Vidéo ]

Face à cette  situation, le groupe des cinq exige le rétablissement de l’équilibre dans la couverture médiatique de la campagne officielle, en retirant les équipes de reporter de la CRTV auprès des personnalités évoquées un peu plus haut.

En cas de non-respect de l’équité par la CRTV, les porte-paroles menacent de saisir les instances appropriées pour recourt comme le prévoit la loi et la réglementation en vigueur. pour les candidats de l’opposition, si la CRTV maintient son parti pris en faveur du candidat du pouvoir, ils boycotteront ses équipes et demanderont la démission du DG CharlesNdongo. Ils donnent jusqu’à l’ouverture officiellepour les candidats de l’opposition, si la CRTV maintient son parti pris en faveur du candidat du pouvoir, ils boycotteront ses équipes et demanderont la démission du DG CharlesNdongo. Ils donnent jusqu’à l’ouverture officielle.

Pour approfondir :   Echauffourées de Sangmélima : Anne Féconde Biloa tire à boulet rouge sur l’élite politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

lionnes indomptables cosafa

Cameroun : Les Lionnes indomptables se qualifient pour les demi-finales du Tournoi COSAFA 2018

Election-Cmr.jpg

Cameroun/Présidentielle2018: Les 09 candidats sont invités à récupérer leur manne au titre du financement public de la campagne