in

Point de vue : Il n’y a pas eu coup d’Etat au Mali.

IBK Mali

Le président du Mali Ibrahim Boubacar Keïta a annoncé sa démission (ORTM), après son arrestation par l’armée. Dans une tribune publiée sur les réseaux sociaux le mercredi 19 août 2020, l’Avocat Me Christian Bomo Ntimbane estime qu’il n’ya pas eu de coup d’Etat, plutôt une prise de position de l’armée en faveur du peuple.


IBK Mali
IBK, président sortant Mali – DR

Pour tous ceux qui demandent ma position par rapport à ce qui se passe au Mali, je constate tout simplement qu’il s’agit d’une armée venue à la rescousse du peuple.

 L’armée a  arbitré  et a pris position en faveur du peuple conformément au sacro- saint principe de la souveraineté du peuple.

Certains auraient bien voulu que l’armée prît position pour le Président de la république Ibrahim Boubacar Keita sous prétexte de respect de l’ordre constitutionnel.

Pour approfondir :   Tribune : Le SDF peut devenir la première force politique du Cameroun

 Le dire c’est ignorer que le respect de la volonté souveraine du peuple relève aussi de l’ordre constitutionnel. Ce que l’armée a fait.

Le peuple qui n’est pas la population d’un pays, mais tous ceux qui concourent ou demandent le bien-être de tous, est au-dessus de la constitution. Il est souverain.

C’est ce peuple-là qui prête sa souveraineté au président de la république et au parlement.

 Et quand ce peuple trouve que ses mandataires ne remplissent plus convenablement leur mission, c’est  son droit de se  lever et de reprendre sa souveraineté.

Pour approfondir :   Youssou Ndour Ministre de la culture ''s'il le désire''

Conclusion : il n’y a pas eu un coup d’Etat au Mali, mais bel et bien, le respect de l’ordre constitutionnel supérieur qui est la volonté du peuple souverain.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

134504d267ebb1d2d8b37ce6cb6e0dac L

Serge Espoir Matomba : « Les populations doivent coopérer avec les forces de Défense pour une sécurité globale et efficace »

Le Cameroun a enregistré une hausse de production pétrolière de 11,5 % en fin avril 2020