in ,

Philémon Yang du Cameroun élu président de la 79e Assemblée générale de l’ONU

Philémon Yang, ancien Premier ministre du Cameroun, a été élu ce jeudi à New York pour succéder à Denis Francis de Trinité-et-Tobago. Le Camerounais va donc présider l’assemblée générale de l’ONU qui s’ouvre le 10 juin prochain.

Philémon Yang élu Pdt de la 79e AG de l'ONU
Philémon Yang élu président de de la 79e AG de l'ONU - DR

Philémon Yang, ancien Premier ministre du Cameroun, a été élu ce jeudi à New York pour succéder à Denis Francis de Trinité-et-Tobago. Le Camerounais va donc présider l’assemblée générale de l’ONU qui s’ouvre le 10 juin prochain.

Seul candidat en lice, Philémon Yang a été plébiscité par l’Assemblée générale. Il devient le premier camerounais et une des rares personnalités africaines à diriger cette haute instance. Son élection constitue un succès diplomatique pour le Cameroun et toute l’Afrique.

Image

Après l’Ouganda en 2014 et le Nigeria en 2019, le Cameroun devient le 13e pays africain à présider l’Assemblée générale de l’ONU. La candidature de Philémon Yang avait été soutenue par le Conseil Exécutif de l’Union Africaine. L’Afrique du Sud, qui avait également un candidat, a décidé de retirer sa candidature afin de montrer sa solidarité avec le Cameroun, en raison des relations d’amitié entre les deux pays.

Pour approfondir :   Le coordonnateur des sélections nationales Benoît Angbwa réclame 1,1 milliard pour les préparatifs des matchs des Lions Indomptables 

En tant que président de l’AG des Nations pendant un an, Philémon Yang fixera les thèmes des débats, présidera les sessions, facilitera les négociations sur les grands enjeux planétaires et les résolutions onusiennes.

Philémon Yang ovationné à l'Onu
Philémon Yang ovationné à l’Onu – DR

De nouvelles missions que Philémon Yang va pouvoir mener grâce à sa riche expérience de Diplomate et d’homme d’Etat.

Né le 14 juin 1947 au Cameroun, Philémon Yang a été Premier ministre de son pays du 30 juin 2009 au 4 janvier 2019. Avant cela, il a occupé le poste de secrétaire général adjoint de la présidence, avec le rang de ministre, de 2004 à 2009.

Pour approfondir :   Calixthe Beyala : « S'inscrire sur les listes électorales au Cameroun est une obligation »

Il a également été ministre de 1975 à 1984 et ambassadeur du Cameroun au Canada de 1984 à 2004.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Koa Luc

Cameroun : La Fécafoot en deuil, l’ancien vice-président Koa Luc est mort

Awa Fonka le Gouverneur de l’Ouest

Menaces sécuritaires à l’Ouest : « Tout va bien mais nous devons être vigilants »