in

Jean de Dieu Momo déclare ses biens et menace de dénoncer ceux qui lui proposent des « business »

JD Dieu Momo

Pour éviter de se retrouver en disgrâce comme certains ministres qui subissent les affres de l’opération épervier en ce moment, le ministre délégué auprès du ministre de la Justice, Jean De Dieu Momo, déclare dans une sortie sur Facebook ce 12 mars, avoir plusieurs voitures, des maisons à Douala, Dschang…

                    JD Dieu Momo
Jean de Dieu Momo – (c) DR

« J’ai déjà mes maisons a Douala et a Dschang pour abriter ma famille. Une maison de fonction a Yaoundé et plusieurs voitures. Sans doute m’en faudra t il une autre a Yaounde maintenant que j’y travaille? », écrit l’ancien opposant au régime de Yaoundé.

Jean de Dieu Momo évite la prison et menace de procéder désormais à des dénonciations. « Pardon ne me proposez pas toute sorte de business soit disant gagnant-gagnant. C’est vous qui envoyez les gens en prison. La prochaine fois je vous dénonce. », lance le membre du gouvernement.

Pour approfondir :   Djeukam Tchameni : « Monsieur Biya est le seul qui fait la politique au Cameroun »

Ci-dessous, l’intégralité de sa sortie :

Mettons nous d’accord. Je ne suis pas venu sur la terre pour construire les gratte-ciel. Je l’aurais fais quand je gagnais 20000 dollars USA au Tribunal des Nations Unies. Soit dix millions de francs Cfa par mois. Je ne suis pas non plus un Business Man quoique je vendais a la boutique de mon pere a l’age de dix ans. J’ai deja mes maisons a Douala et a Dschang pour abriter ma famille. Une maison de fonction a Yaounde et plusieurs voitures. Sans doute m’en faudra t il une autre a Yaounde maintenant que j’y travaille? Pardon ne me proposez pas toute sorte de business soit disant gagnant-gagnant. C’est vous qui envoyez les gens en prison. La prochaine fois je vous dénonce.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Capture Pierre Nka

Presse écrite : Pierre Nka claque la porte du Quotidien de l’Economie

Olivier Bibou Nissack

Compte rendu de l’audience du 11 mars 2019 au TPI de Yaoundé : « Le Droit penché », selon le porte-parole de Maurice Kamto