in

Opération épervier : Jacqueline Koung à Bessike, attendue au Tribunal criminel spécial de Yaoundé

Koung a Bisseke

L’ex-ministre des Domaines, du Cadastre et des Affaires foncières, Jacqueline Koung à Bessike est attendue au TCS, a appris lebledparle.com.


Koung a Bisseke
Jacqueline Koung A Bisseke – DR

D’après Koaci.com qui a publié cette information ce matin, cette convocation intervient après la mise en détention provisoire à la prison centrale de Kondengui, du maire et de l’ancien sous-préfet de Lobo, ainsi que l’audition de plusieurs autres responsables du département ministériel dont elle a eu la charge pendant 7 ans (9 décembre 2011 au 4 janvier 2019).

C’est sans doute dans l’optique de voir plus clair dans l’affaire des indemnisations des riverains de Lobo, victimes du passage des démolitions pour l’autoroute Douala-Yaoundé sur le tronçon PK 10 — pK 40. Mais au-delà des indemnisations de Lobo, la ministre originaire du Mbam-et-Inoubou devra répondre également de la gestion surréaliste des titres fonciers au Cameroun ; explique le site d’information Koaci.com

Pour approfondir :   15 choses à savoir sur Cabral Libii

D’après certains témoignages reçus par nos confrères de ce journal, il apparait clairement que son passage aux commandes de ce ministère laisse à désirer : « Cette dame au visage d’ange à qui l’on donnerait le Bon Dieu sans confession a attribué des titres fonciers fictifs, frauduleux surtout aux pontes du régime ou à ses proches lésant de nombreux Camerounais. L’on peut remarquer le nombre élevé de litiges fonciers devant les tribunaux », explique un magistrat sous anonymat chez Koaci. Sous ce rapport, l’on est tenté de conclure que Jacqueline Koung à Bessike serait au cœur de nombreux scandales fonciers en cours actuellement au Cameroun. 
Rappelons que Jacqueline Koung à Bessike est une personnalité politique qui fut la première femme secrétaire d’État au Cameroun. Entre le 9 décembre 2011 et le 4 janvier 2019, elle est ministre des Domaines, du Cadastre et des Affaires foncières

Pour approfondir :   Extrême-Nord : Le sous-préfet de Moulvoudaye fait incarcérer un enseignant qu’il accuse d’attouchements sexuels sur son fils


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nyangono du Sud

Nyangono Du Sud : « je n’ai plus trop soif de ce Canal d’Or »

jdd mom

Jean De Dieu Momo : « Le très Honorable Patriarche Victor Fotso dit exactement la même chose que moi »