in

Mgr Jean Mbarga : « Ce message des Anges interpelle la conscience de tous les Camerounais au sortir des guerres imposées »

Mgr Mbarga J

La situation tendue au Nord-Ouest et au Sud-Ouest était encore la toile de fond de l’eucharistie que conduisait l’archevêque métropolitain de Yaoundé ce 25 décembre à la Cathédrale notre Dame des Victoires à  l’occasion de la célébration de la Nativité du Christ.

Mgr Mbarga J
Mgr Jean Mbarga (c) Droits réservés

Mgr Jean Mbarga, archevêque métropolitain de Yaoundé conduisait ce 25 décembre 2019, l’eucharistie à la Cathédrale notre Dame des Victoires.

Dans son homélie, l’homme de Dieu a centré ses propos sur la situation sociopolitique tendue dans les régions d’expression anglaise depuis trois ans.

Un message qui appelle à la conscience

Pour l’archevêque métropolitain, le message des Anges arrive à point nommé au moment où le pays vit des moments de trouble et nécessite plus que jamais d’une prise de conscience en vue d’une réconciliation qui aboutira à la paix.

Pour approfondir :   Messanga Nyamnding : « Quand vous n’êtes pas l’ami de Ferdinand Ngoh Ngoh, vous ne pouvez pas être promu »

« Ce message des Anges interpelle opportunément la conscience de la paix de tous les Camerounais au sortir des épisodes de violences, des perturbations et mêmes des guerres imposées », a prêché l’homme de Dieu.

Un appel à  l’amour

Voulant condamner les haines viscérales que nourrissent certains frères à l’encontre des autres, Mgr Jean Mbarga a martelé que « Le message des Anges lors de la Nativité du Christ annonçait le salut » car « Il sied avec l’actualité du Cameroun ».

Pour approfondir :   Cameroun : Nathalie Koah donne les orientations de son nouveau livre "Renaître"

Pour taire toute discorde, le messager transmet la bonne nouvelle du Très haut à ses fidèles : « Dieu veut un peule qui l’adore et l’aime au Cameroun », a-t-il ajouté.

 

Or, pour aimer Dieu qui est Absolu, il faudrait d’abord cultiver un amour son prochain. Et qui aime son prochain ne saurait lui vouloir du mal, à analyser le message du patron de la cathédrale notre Dame des Victoires de Yaoundé.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ndiki

Cameroun :  Une femme violée et tuée s’ajoute dans la liste de nombreuses victimes à Ndikiniméki

Abbass CEMAC

Cemac : L’application de la nouvelle réglementation de change aux entreprises pétrolières et minières renvoyée à nouveau !