in

Lutte contre le coronavirus : Paul Atanga Nji va en guerre contre les églises dites de réveil

Atangse

Le ministre de l’Administration territoriale reproche aux pasteurs desdits lieux de culte de tenir un discours aux antipodes du protocole gouvernemental dans la lutte contre la pandémie du coronavirus qui ne cesse de faire des ravages.

Atangse
Paul Atanga Nji (c) Droits réservés

Paul Atanga Nji se veut clair dans un courrier adressé le 24 mars 2021 au dix gouverneurs des régions. Le membre du gouvernement demande aux gouverneurs de procéder à la fermeture systématique des églises dont les pasteurs tiennent des discours à l’encontre des prescriptions des pouvoirs publics dans le cadre de la riposte à la Covid-19.

La décision est contenue dans une note portant objet de « Dérives de certaines églises dites de réveil en rapport avec la lutte contre la propagation du Covid-19 ».

En effet, écrit le Minat, « Il m’a été donné de constater qu’en dépit des mesures prises par le gouvernement dans le cadre de la lutte contre la propagation du coronavirus, notamment le respect scrupuleux des mesures barrières, plusieurs pasteurs des églises dites de réveil, qui n’ont en réalité aucune existence légale au Cameroun, continuent de véhiculer des messages qui vont à l’encontre des très hautes instructions du chef de l’Etat », lit-on.

En détails, cite le membre du gouvernement, certains pasteurs interdisent le port du masque à leurs fidèles, d’autres foulent au pied le protocole de lutte contre la maladie, et « dans une autre forme de charlatanisme » prétendent que le coronavirus n’existe pas » et croient plutôt aux prières qui bannirait le coronavirus au cas où il existerait.

Pour approfondir :   Cameroun/MINREX: Paul Biya crée un nouveau poste pour l'épouse de Maurice KAMTO

Outre cette dérive de certains de ces hommes de Dieu, Paul Atanga Nji se souvient des élèves qui ont manqué leur examen dans un lycée de Yaoundé l’an dernier à cause des prescriptions similaires de leur pasteur.

C’est fort de ce constat que le patron de l’Administration territoriale frappe du poing sur la table et appelle les gouverneurs à sévir : « Je vous engage à une rigueur soutenue dans l’application des présentes directives… », a-t-il instruit.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mendozer

Cameroun : Des précisions sur la situation actuelle du Pr Gervais Mendo Ze

Hache.jpg

Cameroun : Elle assassine sa mère à l’aide de la hache à Bafoussam