in

Lions indomptables: L’argent qui veut tuer Jean-Paul Akono

Jean Paul Akono

jean paul akono

«Magnusson», aux premières heures du 15 octobre a été interné à l’hôpital militaire de Yaoundé. A l’origine de son malaise,une crise dont la cause est l’une des plus inimaginables, mêmes si certains professionnels de la langue de bois ont estimé qu’il s’agissait d’une rechute du malaise cardiaque

dont il a été victime avant son éviction maladroite de la tête de la sélection nationale où il fut chassé comme un malpropre du banc de touche à la faveur de l’entraîneur actuel Volker Finke.

Pourtant, selon des sources proches de l’entourage du coach Jean Paul Akono, ce dernier qui réclame pas moins que la rondelette somme de 80 millions de FCFA au titre des services rendus pendant les 8 mois qu’il aura passé à la tête des Lions indomptables, ne serait pas tombé d’accord avec les responsables du ministère des Sports et de l’Education physique qui lui auraient proposé la moitié.

Une proposition jugée indécente et méprisante pour le champion olympique qui exigerait tout ou alors rien. C’est ainsi que le coach à la tignasse aurait décidé de ne plus s’alimenter, encore moins boire de l’eau. Une situation qui va le conduire directement aux urgences de l’hôpital militaire de Yaoundé où il attend son argent.

Pour approfondir :   Recruté en Guinée Équatoriale, l’ancien coach des lions Alexandre Belinga tacle les clubs locaux

Alors question: grève de la faim ou nouvelle attaque cardiaque? L’ancienne gloire des Lions indomptables serait aujourd’hui dans un état stationnaire, entre la vie et la mort. Et pourquoi? Fernand Adoum Garoua aurait un peu pioché dans son pactole, selon ses détracteurs, dans le cadre de la dernière campagne électorale où mal lui en a pris, il n’aura récolté aucun laurier pour le compte du parti au pouvoir qui se serait imposé à lui alors que son cœur bat pour le Mdr de Dakolé Daissala dont il fut hier, un cadre incontesté, vomissant à tout vent toutes les injures sur Paul Biya et son parti.

Pour approfondir :   CAN 2023 : le traditionnel match d'aurevoir des Lions indomptables à domicile annulé

Une chose est évidente aujourd’hui, si Jean Paul Akono venait à rendre l’âme, Fernand Adoum Garoua devrait en porter toute la responsabilité, car on n’a jamais vu depuis des lustres un entraîneur des Lions indomptables galérer pour le seul fait que son salaire n’était pas payé. Est-ce parce que Jean Paul Akono a la couleur locale? Certainement, car on a encore l’image de ces entraîneurs expatriés qui pouvaient se targuer d’être payés 3 à 6 mois à l’avance, sur le dos du contribuable camerounais. Et pas des miettes, s’il vous plaît!

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

yougou

Alexis Yougouda Kada, la relève des Lions indomptables? – Biographie

prison2

Prisons du Cameroun – Peine capitale: 77 condamnés attendent leur exécution