in

Lions indomptables: Des Marabouts réclament 20 millions de Fcfa à Adoum Garoua

Les nouvelles en provenance du ministère des Sports et de l’Education Physique sont alarmantes. Une cinquantaine de marabouts originaires du Nord, Sud, Est et Ouest, sont plus que jamais déterminés à rentrer dans leurs frais, comme l’ont été les Lions indomptables.

adoum garoua2

Dans l’ensemble, ils reprochent au Minsep de n’avoir pas tenu à ses promesses. Fernand Adoum Garoua s’est juste contenté de leur remettre les frais pour l’achat du matériel de travail. Entre autres: selles de vipère séchées, huile de foie de pithon, plumes d’aigle, bois d’ébène…en promettant de verser la totalité

des sommes arrêtées de commun accord seulement en cas de victoire des Lions indomptables sur les Requins bleus du Cap-Vert, dimanche 14 octobre 2012 à Yaoundé. 

Adoum Garoua a joué avec le feu. Après la cuisante déculottée, le ministre des Sports et de l’Education physique parle cette fois, non plus de victoire, mais de qualification. Et comme on peut s’y attendre les tradipraticiens qui auront passé des nuits blanches autour du stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé pendant près d’une semaine sont aujourd’hui déterminés à en découdre avec le Minsep. D’ailleurs, tous annoncent un sit-in géant au ministère des Sports dès la semaine prochaine, si leurs prestations mystiques et nocturnes ne sont pas payées. Les montants ne sont pas indiqués clairement, mais, les marabouts parlent d’une somme totale d’environ 20 millions de FCFA qui leur est due. 

«Nous avons travaillé nuits et jours. Et vous savez que ce stade est hanté par de mauvais esprits. Et comment se fait-il que nous ne soyons pas payés alors que les Lions ont gagné, comme nous l’avait promis Adoum Garoua en personne? J’ai travaillé dur parfois jusqu’à 3h50 du matin, et je ne peux même pas retourner chez moi à Betaré Oya où m’attendent mes patients. Je veux mon argent», a déclaré un marabout en colère, qui a requis l’anonymat. 

Par ailleurs, ce qui irrite davantage la cinquantaine de tradipraticiens, c’est la discrimination faite par les autorités: «les Lions ont reçu chacun 4 millions de FCFA même s’ils ne se sont pas qualifiés. Ils n’auraient même pas dû recevoir cet argent s’ils étaient de vrais patriotes. Et nous, comment se fait-il que nous ne soyons pas toujours rentrés dans nos frais alors que l’équipe a gagné le match comme ils nous l’ont demandé?», s’est indigné un ressortissant malien floué. 


La menace de grève des marabouts. 

Elle est prise très au sérieux du côté du Minsep qui multiplie des réunions secrètes avec ses collaborateurs. Seulement, Adoum Garoua qui a coupé tout lien avec eux, aurait déclaré vides les caisses du fait de dépenses exorbitantes effectuées à l’occasion du match Cameroun-Cap-Vert. Et selon des sources bien introduites, ce serait le Sp d’Adoum Garoua qui aurait servi de relais entre le Minsep et les marabouts. 

Avec cette élimination, le Minsep semble bien mal parti alors que se précise l’éventualité d’un remaniement ministériel. A la feuille de route pas respectée, et au scandale des marabouts réclamant leurs salaires, s’ajoutent également les propos de l’entraîneur sélectionneur en contradiction avec le cahier de charges du Minsep: «Ma mission n’était pas de qualifier le Cameroun pour la Can. On m’a nommé entraîneur sélectionneur, point barre», dira Jean Paul Akono. 

Une sortie médiatique que n’a pas appréciée le ministre des Sports et de l’Education physique. Adoum Garoua pour qui Akono a été appelé en kamikaze après le limogeage du Français Denis Lavagne pour qualifier le Cameroun à la Can 2013.

Pour approfondir :   Cameroun-Sénégal : Quel plan tactique de Rigobert Song pour le match de ce soir ?

Mamouda Labaran


 


Vos commentaires ici



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gouvernance: Le Cameroun 36ème de l’indice Mo Ibrahim

    

Insécurité: Un Camerounais fusillé à Abidjan